Un piètre score AV pour Windows Defender de Microsoft

11/04/13 à 16:36 - Mise à jour à 16:36

Source: Datanews

Selon le tout dernier AV Test, Windows Defender (dans Windows 8) de Microsoft obtient un score insuffisamment élevé que pour décrocher un certificat AV-Test.

Un piètre score AV pour Windows Defender de Microsoft

Chaque mois, AV-Test passe en revue toute une série de progiciels anti-virus en fonction de leur 'facteur de protection', de leur empreinte sur le système et de leur facilité d'emploi, après quoi un score global (sur un total de 18 points) est attribué. Les produits qui n'obtiennent pas 12 sur 18, ne décrochent pas de certificat 'AV-test'.

Le récent test fut aussi le premier au cours duquel des produits anti-virus Windows 8 ont été examinés, y compris Windows Defender (ex-Security Essentials) de Microsoft. AV-Test a utilisé dans ce but tant une méthode de test propre que plusieurs nouvelles attaques issues du 'monde réel' (zero-day malware).

Le score le plus bas Des chiffres relevés, il apparaît que Windows Defender de Microsoft (conjointement avec le produit d'Ahnlab) a obtenu le score le plus faible (seulement 2 sur 6) sur le plan de la protection. Selon AV-Test, ces produits laissaient passer quasiment 20 pour cent des attaques du 'monde réel'. Pour Microsoft, cela s'est traduit, malgré un 6 sur 6 au niveau de la facilité d'emploi, par un score global de 11,5 sur 18 et donc par l'absence d'un certificat.

Voilà qui va à coup sûr susciter une réaction de la part de Microsoft, qui, lors de tests précédents effectués par AV Test, s'était déjà montrée très critique quant à l'approche d'AV Test. C'est ainsi que la méthode de test et les attaques du 'monde réel' ne seraient pas, selon elle, représentatives des problèmes auxquels est confronté l'utilisateur moyen de Windows, alors que Windows Defender solutionne bel et bien les problèmes les plus fréquents (sur base des analyses de Microsoft). Par ailleurs, AV Test souligne que l'utilisation d'un progiciel de sécurité spécialisé (outre les dispositifs contenus dans Windows 8) accroît nettement la protection - une conclusion qui s'applique depuis belle lurette.

Du test (de 26 progiciels en tout), il s'avère en outre que les produits de Bitdefender, Bullguard, F-Secure, G Data, Kaspersky Lab et Trend Micro obtiennent tous un 6 sur 6 (au niveau du facteur de protection), suivis par AVG (y compris la version gratuite) et Symantec (tous deux 5,5 sur 6). Sur base du score global, le top trois se compose de Bitdefender, Bullguard et Kaspersky Lab. La version gratuite d'AVG obtient par ailleurs aussi un score élevé, puisqu'elle occupe la quatrième place (conjointement avec G Data, Symantec, Tencent, Trend Micro et Webroot).

Les critiques des résultats des tests anti-virus comparatifs ne sont pas neuves, de même d'ailleurs que les plaintes relatives aux ensembles et méthodes de test utilisés... Des tentatives d'organisations telles EICAR, un groupement de chercheurs anti-virus auquel le Belge Eddy Willems (G Data) collabore, en vue d'en arriver à des ensembles de test standardisés, n'ont toujours pas connu de succès à grande échelle.

Nos partenaires