Un peintre utilise d'anciennes disquettes comme toile

07/05/12 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Datanews

Les artistes peintres utilisent en général de la toile, mais le peintre d'art britannique Nick Gentry réalise, lui, ses oeuvres sur un assemblage de disquettes.

Un peintre utilise d'anciennes disquettes comme toile

Les artistes peintres utilisent en général de la toile, mais le peintre d'art britannique Nick Gentry réalise, lui, ses oeuvres sur un assemblage de disquettes.

Aujourd'hui, l'on stocke tout dans le nuage, mais dans les années quatre-vingts et nonante du siècle dernier, l'on utilisait des disquettes ('floppy disks') pour sauver et échanger les données. L'artiste londonien accorde une seconde vie à ces supports dépassés en les utilisant comme canevas pour ses peintures.

Gentry peint par-dessus les disquettes, mais les utilise aussi dans leur forme brute: il exploite ainsi souvent le partie métallique centrale de la disquette pour les yeux de ses personnages et il joue avec les couleurs des disquettes et avec les étiquettes apposées à l'époque sur ces dernières.

L'artiste en fait un projet social et invite les personnes à emballer leurs anciennes disquettes superflues dans une petite boîte et à les faire parvenir à son studio ou à sa galerie, afin qu'il puisse les utiliser à des fins picturales. Gentry entend ainsi mettre l'accent sur l'importance du recyclage et de la réutilisation d'objets personnels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires