Un PC en guise de... bonus

30/06/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

PC Bonus, le premier volet du plan de stimulation PC et internet 'Start2Surf', a été officiellement lancé par le ministre de l'entreprise et de la simplification, Vincent Van Quickenborne.

PC Bonus, le premier volet du plan de stimulation PC et internet 'Start2Surf', a été officiellement lancé par le ministre de l'entreprise et de la simplification, Vincent Van Quickenborne.

'Start2Surf' est un triptyque: trois volets destinés à stimuler l'utilisation du PC et d'internet dans notre pays. Le ministre Van Quickenborne juge cela nécessaire car, selon les chiffres publiés par l'OCDE, 58 pour cent seulement des ménages belges possèdent un PC.

Parmi les trois volets, seul PC Bonus est déjà réellement opérationnel. Il a été conçu comme une façon de pouvoir offrir aux travailleurs à (relativement) bas salaire (jusqu'à 29.900 euros bruts par an) un petit supplément exonéré d'impôts, à savoir un PC ou une connexion internet. "Nous nous adressons aux 'blue collar workers' (travailleurs à col bleu, ndlr). Dans ce groupe, seule 1 personne sur 2 à 1 personne sur 3 possède un PC", selon Van Quickenborne. Il n'empêche que ce plan peut aussi s'avérer intéressant pour les 'white collars' (cols blancs) travaillant à temps partiel, déclare Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgium, où l'on recourra à PC Bonus dès septembre. Quelque 150 des 574 personnes de l'entreprise sont concernées.

Comment ce plan fonctionne-t-il concrètement? L'employeur peut permettre à un employé d'acheter un PC ou de l'équipement internet pour un montant de 760 euros maximum, TVA incluse (la somme peut être inférieure, c'est l'employeur qui décide). Le travailleur achète le matériel n'importe où. C'est la facture qui sert de preuve. Le montant convenu exempt d'impôts est remboursé sous forme de frais généraux au travailleur, et l'employeur renseigne ce même montant auprès du fisc.

Pour promouvoir le plan, quelque 30.000 lettres seront envoyées aux employeurs, ainsi que 11.000 aux spécialistes et consultants ICT, comptables et organisations professionnelles.

100.000 PC par anVan Quickenborne admet qu'il s'est inspiré des Pays-Bas, mais son plan est plus simple et plus flexible et devrait donc être nettement plus fructueux, et ce après les piètres résultats des précédents projets de stimulation de l'utilisation de l'ordinateur qu'étaient PC Privé (à peine 4.000 PC écoulés depuis 2000) et Internet Pour Tous (quelque 40.000 packs vendus). Aux Pays-Bas, un plan comparable a permis de vendre 400.000 PC. "Pour l'ensemble du projet Start2Surf, je vise 100.000 PC par an", explique Van Quickenborne. Le budget prévu est un 'reconditionnement' de celui de l'ex-plan PC Privé. "Il est donc sous contrôle", susurre-t-il.

Les deux autres plans ne sont pas encore tout à fait terminés. Il y aura d'une part une sorte de plan de récupération de PC, où quelque 10.000 anciens PC des services publics et d'entreprises seront restaurés et proposés à bon compte via les CPAS notamment. D'autre part, il y aura aussi un successeur ad hoc au projet Internet Pour Tous, dénommé 'PC at home', qui permettra aux consommateurs d'acquérir de manière abordable un pack composé d'un PC et d'une connexion internet.

Nos partenaires