Un partenariat au Belux devrait faire entrer les solutions SAP dans les PME

27/10/06 à 00:00 - Mise à jour à 26/10/06 à 23:59

Source: Datanews

Le géant des services IBM, la filiale belge de Skillteam et le spécialiste SAP BVD-it Services vont collaborer. L'objectif est, avec Skillteam comme figure de proue, de proposer aux PME de l'expertise en matière de logiciels ERP de SAP.

"Nombre de PME sont aujourd'hui encore quelque peu récalcitrantes vis-à-vis des logiciels ERP", déclare Marc Wattier, 'general manager' de Skillteam. "C'est cette hésitation que nous pouvons aider à vaincre." IBM et Skillteam ont par conséquent conclu un partenariat avec BVD-it Services à propos de l'offre ERP de SAP, 'All-in-One'.Skillteam devrait, pour la Belgique et le Luxembourg - une zone de PME par excellence -, constituer le 'single point of contact' d'une équipe de partenaires disposant d'une connaissance très poussée des logiciels SAP. "La valeur ajoutée de ce partenariat réside dans le fait que nous fournirons non seulement la solution et les services d'implémentation, mais que nous pourrons aussi prendre en charge tous les besoins périphériques (comprenez: infrastructure, support, gestion,...)", ajoute Wattier. "L'objectif est de disposer d'une gamme de services de A à Z en logiciels SAP, s'adressant spécifiquement aux PME. Une offre ample donc que nous pourrons diffuser sur un large marché grâce à l'écosystème des partenaires participants."Au niveau organisationnel, Skillteam sera, comme sus-mentionné, la plaque tournante de l'écosystème des partenaires. Skillteam a dans ce but créé une nouvelle division baptisée 'Business Consulting'. Celle-ci sera dirigée par Guy Tricot. Grâce à BVD-it Services, le partenariat pourra proposer dès le départ une série de solutions SAP très spécifiques. C'est ainsi que l'entreprise d'Hoeilaart dispose entre autres d'une offre pour le secteur de l'assemblage, les brasseries ou pour la gestion des véhicules d'entreprise. Des solutions pour les secteurs de l'automobile et de la construction, notamment, devraient venir s'y ajouter sous peu."Chacune des entreprises participantes continuera d'opérer de manière indépendante, mais nous avons conçu un modèle de collaboration", explique encore Wattier. Les partenaires préfèrent ne pas formuler d'objectifs et s'en tenir au communiqué selon lequel un plan 'business' clair a été élaboré. "Et", avons-nous encore entendu, "il y a éventuellement encore de la place pour un partenaire supplémentaire qui pourrait combler les vides possibles dans notre offre actuelle."

Nos partenaires