Un ordinateur portable perdu par jour à Bruxelles-National

10/07/08 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Datanews

Chaque jour, les voyageurs de Bruxelles-National perdent au moins un ordinateur portable et une dizaine de téléphones portables.

Chaque jour, les voyageurs de Bruxelles-National perdent au moins un ordinateur portable et une dizaine de téléphones portables.

En juin, 38 ordinateurs portables ont été déposés au service "Lost & Found" de l'aéroport. Bonne nouvelle : 31 ont déjà retrouvé leur propriétaire légitime.

La semaine dernière, une étude montrait que chaque semaine pas moins de 12 000 voyageurs perdent leur ordinateur portable dans un aéroport américain, dont seulement 30 pour cent retrouveront leur propriétaire. Jan Van der Cruysse, porte-parole de l'aéroport de Bruxelles-National, sursaute à la lecture de ces chiffres, mais son étonnement reste mesuré : "l'approche des Américains est fondamentalement différente de notre mode opératoire. Nos collaborateurs recherchent activement les propriétaires de ces objets perdus. Aux États-Unis, tout est plus bureaucratique."

Un ordinateur portable s'oublie généralement à une porte de départ - au moment où tout le monde rassemble ses équipements avant d'embarquer dans l'avion - ou au niveau du contrôle de sécurité. "Cependant, il arrive souvent que nous trouvions un appareil photo numérique, par exemple, dans les toilettes, oublié après s'être lavé les mains", indique Jan Van der Cruysse qui donne encore ce conseil en or à tous ceux qui réservent à la dernière minute : "Veillez à apposer sur chaque pièce de bagage une étiquette avec vos coordonnées. Glissez aussi par exemple une carte de visite dans votre mallette d'ordinateur portable et dans la gaine de votre APN. Ou placez un petit autocollant avec un numéro de téléphone dans votre ordinateur portable. Nos collaborateurs apportent volontiers leur aide, mais ils ne piratent pas d'ordinateurs."

Chaque jour, une dizaine de GSM aboutit aussi aux objets perdus de Bruxelles-National. Ils retrouvent généralement assez rapidement leur propriétaire. "C'est possible grâce au numéro IMEI unique d'un GSM et à l'accord de collaboration avec les trois opérateurs belges. Mais tout est encore plus facile quand la personne en question a des contacts tels que "Maison", "Home" ou "Papa", indique Van der Cruysse. Les GSM étrangers restent généralement un peu plus longtemps en nos services.

Si vous avez perdu quelque chose à l'aéroport de Bruxelles-National, n'attendez pas trop longtemps pour le récupérer. Après quatre mois, les objets non récupérés - allant de vieilles chaussettes à quelques ordinateurs portables - sont regroupés et transmis en vrac à une maison de vente aux enchères. Contrairement à ce qui se passe à la SNCB, la recette de cette vente n'est pas consacrée à de bonnes oeuvres, mais est restituée à Bruxelles National pour aider à financier le service "Lost & Found" et ses six collaborateurs.

Nos partenaires