Un nouvel iPad? Réduisons nos prévisions PC!

04/03/11 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Datanews

Peu après le lancement de l'iPad, le cabinet d'analystes Gartner a déclaré qu'il revoyait à la baisse ses prévisions en matière de vente de PC pour 2011 et 2012.

Un nouvel iPad? Réduisons nos prévisions PC!

Peu après le lancement de l'iPad, le cabinet d'analystes Gartner a déclaré qu'il revoyait à la baisse ses prévisions en matière de vente de PC pour 2011 et 2012.

Un raisonnement on ne peut plus logique, une suite insensée à la folie iPad 2 ou une prophétie auto-réalisatrice? Les avis sont partagés. Quoi qu'il en soit, Gartner table sur une réduction de la demande de PC 'mobile consumer' (comprenez: des laptops et netbooks à la consommation). Initialement, Gartner pensait que le marché du PC allait croître de 15,9 pour cent en 2011 et de 14,8 pour cent en 2012. Aujourd'hui, les analystes estiment que la croissance ne sera plus respectivement que de 10,5 et 13,6 pour cent.

L'explication? Un creux attendu à court terme sur le marché chinois du PC mobile, mais aussi un "recul généralisé de l'enthousiasme des consommateurs pour le PC mobile", selon Gartner. "En diffusant des modules WiFi intégrés bon marché, l'accès à internet est maintenant possible sur toute une variété d'appareils mobiles. Les consommateurs peuvent ainsi exercer virtuellement toutes leurs activités en ligne favorites, sans avoir besoin d'un PC mobile."

Les analystes s'attendent à ce que de nouvelles alternatives pour PC mobiles, "comme l'iPad et d'autres tablettes médias", freinent de manière "dramatique" les ventes de laptops et de netbooks. Car à l'avenir, les utilisateurs n'achèteront pas un deuxième ou troisième ordinateur portable, comme les analystes le pensaient précédemment. "Les consommateurs prolongeront probablement tout simplement la durée de vie de leur ordinateur portable et ils utiliseront les tablettes médias et d'autres alternatives au PC en tant que principal appareil mobile." Comprenez: les tablettes et consorts ne seront plus un complément des ordinateurs portables, mais carrément des substituts de ce ces appareils.

En savoir plus sur:

Nos partenaires