Un nouveau virus franchit l'espace séparant les PC de Windows Mobile

28/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 27/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Ce virus bondit d'une plate-forme à l'autre.

La Mobile Antivirus Researchers Association prétend avoir détecté le premier ver capable de bondir d'un ordinateur vers un appareil sans fil tournant sous Windows Mobile.~Lorsqu'il infecte un PC Windows, le ver "Crossover" se niche de lui-même dans un répertoire, où il s'active automatiquement lorsque l'utilisateur connecte un appareil Windows Mobile à l'ordinateur en utilisant l'application de synchronisation Microsoft ActiveSync.Le virus numérique a été envoyé anonymement à l'association et est un essai de concept conçu pour démontrer son potentiel, mais sans causer de véritable dommage."Il s'agit là d'un essai de concept de code à des fins informatives uniquement. Ce virus comble l'écart séparant les appareils à main des ordinateurs de bureau, maintenant qu'on a affaire à un vaste monde ouvert à tous vents", ont déclaré les créateurs du ver dans une note jointe à celui-ci.Les vendeurs de longue date de produits antivirus avaient déjà mis en garde contre la menace de virus visant les appareils mobiles. McAfee a déclaré la semaine dernière avoir détecté plus de 200 virus mobiles et a prévenu que ceux-ci évoluent plus vite que ceux ciblant les PC.Les vers s'attaquant à Windows Mobile sont cependant toujours relativement rares. Le premier remonte à juillet 2004, et une recherche sur le site web Security Response de Symantec ne révèle qu'une poignée de virus visant cette plate-forme.

Nos partenaires