Un nouveau record pour le stockage sur bande

26/01/10 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Grâce à de nouveaux développements réalisés par IBM et Fujifilm, un nouveau record a été établi en matière de stockage sur bande magnétique: jusqu'à 35 To par cartouche.

Grâce à de nouveaux développements réalisés par IBM et Fujifilm, un nouveau record a été établi en matière de stockage sur bande magnétique: jusqu'à 35 To par cartouche.

Le laboratoire de recherche d'IBM à Zürich a réuni dans un même prototype quatre innovations au niveau du stockage sur bande magnétique. Il en résulte une densité de stockage de 29,5 milliards de bits par pouce. Il s'agit entre autres d'une nouvelle bande en ferrite de baryum mise au point par Fujifilm et d'un nouveau servo-système permettant un positionnement extrêmement précis de la tête de lecture/écriture. Ce duo génère des pistes inférieures à 0,45 micromètre. En outre, l'on utilise aussi une tête de lecture/écriture très lisse (un développement d'IBM Almaden, CA) et de nouveaux algorithmes de traitement du signal.

Le tout combiné se traduit par une capacité de stockage totale de 35To (sans compression) dans une cartouche de la même taille que l'actuelle LTO Generation 4 cartridge d'IBM. Soit quelque 44 fois la capacité de stockage de la cartouche d'aujourd'hui. IBM se targue du fait que le stockage sur bande continuera de cette manière à être attractif, et ce pour répondre aux besoins de stockage de données en hausse explosive. Les nouveaux systèmes devraient être disponibles d'ici cinq ans environ.

Il y a presque 60 ans, IBM lançait sa première unité de stockage sur bande magnétique, l'IBM 726 magnetic tape unit (1952), d'une capacité de quelque 2 Mo (soit 17,5 millions de fois moins environ que celle de cette nouvelle évolution).

En savoir plus sur:

Nos partenaires