Un nouveau maliciel infecte 1 million de smartphones Android

01/12/16 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Plus d'un million de smartphones Android sont contaminés par Gooligan, un nouveau type de malware. Selon l'entreprise de sécurité Check Point Software, des personnes mal intentionnées pourraient utiliser ce maliciel pour dérober des informations sensibles sur les appareils Android, comme des données issues de Gmail, Google Photos et Google Drive.

Un nouveau maliciel infecte 1 million de smartphones Android

© REUTERS

Actuellement, il n'est pas question de vol de données massif, semble-t-il. Les pirates à l'initiative de Gooligan paraissent utiliser l'accès aux smartphones Android et aux comptes Google qui y sont associés, surtout pour poster des tests factices dans le Google Play Store. Google annonce être au courant et préparer une solution à la faille exploitée par Gooligan. Le système d'authentification en deux étapes très apprécié vous permettant de protéger vos comptes n'a aucune utilité dans le cas de Gooligan car ce dernier le contourne.

Peu de cas enregistrés dans notre pays

Des chiffres publiés par Checkpoint, il ressort que dans notre pays, seuls 348 appareils auraient été infectés. Majoritairement, le malware est actif en Asie (57 pour cent), mais aussi dans une moindre mesure en Amérique du Nord et du Sud (19 pour cent) et en Afrique (15 pour cent). En Europe, l'on ne recense actuellement que 9 pour cent d'appareils contaminés.

Avec-vous été piraté?

L'infection débute, lorsque l'utilisateur télécharge une appli contaminée par Gooligan et l'installe sur un appareil Android vulnérable ou lorsqu'il clique sur un lien infecté dans un message d'hameçonnage (phishing). Gooligan cible tous les appareils Android faisant tourner du software désuet. Ce sont surtout Android 4 (Jelly Bean, KitKat) et 5 (Lollipop) qui sont dans sa ligne de mire. Voilà pourquoi il est si important d'actualiser régulièrement votre appareil.

Tout semble indiquer en outre que le maliciel se manifeste principalement sur des appareils où l'on a installé des applis non téléchargées via le Google Play Store officiel. Les applis qui aboutissent sur les appareils par l'intermédiaire de Gooligan, proviennent en effet du circuit illégal.

Sur un site web créé par Checkpoint, vous pouvez vérifier si vous faites partie des victimes.

Voici comment éviter d'être piraté

Au niveau technique, tout ce qui est connecté à internet, peut être piraté. Mais il y a un certain nombre de choses que vous pouvez effectuer pour vous y opposer. Pour ce faire, relisez attentivement cet article publié précédemment sur datanews.be.

(ANP)

En savoir plus sur:

Nos partenaires