Un nouveau CEO chez Progress

05/12/11 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Datanews

Progress Software a engagé Jay Bhatt au poste de président et ceo.

Un nouveau CEO chez Progress

Le fournisseur de software Progress Software a engagé Jay Bhatt au poste de président et chief executive officer.

Bhatt, le successeur de Richard Reidy, entrera en fonction le 15 décembre 2011. Il siègera aussi au conseil d'administration du fournisseur américain de logiciels. Bhatt vient de l'éditeur de logiciels de conception Autodesk, où il dirigea pendant huit ans la 'business unit global architecture, engineering & construction'.

Chez Autodesk, Bhatt était aussi en charge de la politique de rachats, des accords de collaboration et du planning stratégique. Début 2000, il travailla comme directeur financier et manager business development chez Buzzsaw.com, une entreprise rachetée en 2001 par Autodesk. Précédemment encore, Bhatt a été actif dans une banque d'affaires.

Chez le spécialiste du middleware Progress, Jay Bhatt sera chargé de relancer la croissance, alors que l'entreprise connaît une seconde moitié de 2011 difficile. Au troisième trimestre de son exercice en cours, qui se clôturait le 31 août 2011, son chiffre d'affaires est en effet resté de manière inattendue en deçà de plus de 128 millions de dollars de celui réalisé durant la même période de l'exercice précédent. Au deuxième trimestre pourtant, le chiffre d'affaires avait encore crû de plus de 134 millions d'euros. Le bénéfice net a diminué de 9,2 à 8,6 millions de dollars.

L'une des priorités de Bhatt sera de faire connaître encore mieux la gamme technologique de Progress auprès des partenaires et clients. Progress propose la plate-forme Open Edge permettant de développer des applications dynamiques pour les processus professionnels traitant de grandes quantités de données. L'entreprise dispose aussi d'un ensemble d'outils middleware.

Le directeur partant, Richard Reidy, est un vieux serviteur de Progress. Il passe pour être l'un des premiers développeurs de la plate-forme Open Edge et avait été nommé CEO en 2009. Reidy a renouvelé sensiblement la gamme de produits, mais il avait déclaré, il y a deux mois environ, vouloir céder sa place à un directeur appelé à appliquer très rapidement une stratégie de croissance.

En collaboration avec Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires