Un nano-technologue récompensé

25/06/09 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

Le prix MIT-Lemelson a été attribué à un nano-technologue, dont le travail pourra aider à diagnostiquer la maladie d'Alzheimer.

Le prix MIT-Lemelson a été attribué à un nano-technologue, dont le travail pourra aider à diagnostiquer la maladie d'Alzheimer.

La nanotechnologie - la science et la technologie du 'très petit' (en dessous de 100 nanomètres) - offre un domaine d'application particulièrement large: de l'ICT à la chimie, etc. Le prix MIT-Lemelson, à savoir 500.000 dollars et un véritable 'prix d'inventeur', a été attribué cette année à Chad Mirkin de la Northwestern University (Illinois).

Avec plus de 350 brevets et applications à son nom, Mirkin mène des recherches sur l'utilisation de nano-éléments pour, notamment, la détection de traces infinimes de substances biochimiques dans le cadre de techniques de diagnostic. Des expérimentations révèlent des possibilités de détection précoce de maladies, telles l'Alzheimer. Dans l'optique de la commercialisation de ses recherches, il a créé des nouvelles entreprises (start-ups), comme Nanosphere qui s'occupe du système de diagnostic VeriGene, et NanoInk en charge de l''impression' d'éléments protéiniques notamment. Ce sont là des exemples de nano-applications qui vont permettre de lever les points d'interrogation des néophytes vis-à-vis de cette technologie.

Parmi les précédents lauréats du prix MIT-Lemelson, on trouve entre autres Douglas Englebart (1997, l'inventeur de la souris informatique), Carver Mead (1999, technologie VLSI), Raymond Kurzweil (2001, reconnaissance des caractères optiques et reconnaissance de la voix, un futurologue bien connu), Nick Holonyak (2004, le père de la LED) et James Fergason (2006, la technologie LCD 'twisted nematic').

Nos partenaires