Un 'modèle' réaliste de votre bébé

29/06/09 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Les femmes enceintes ont désormais l'opportunité de prendre leur bébé dans les bras, avant même qu'il naisse, selon le journal Sunday Times. Autrement dit, il s'agit d'un modèle réaliste du bébé basé sur les données provenant de l'échographie et autres scans.

Les femmes enceintes ont désormais l'opportunité de prendre leur bébé dans les bras, avant même qu'il naisse, selon le journal Sunday Times. Autrement dit, il s'agit d'un modèle réaliste du bébé basé sur les données provenant de l'échographie et autres scans.

Cette technique a été mise au point par le dicteur brésilien Jorge Lopes, qui a développé une méthode tridimensionnelle pour réaliser des modèles en plâtre de futurs bébés, comme on peut les découvrir à partir d'aujourd'hui au Royal College of art à Londres.

Bien plus qu'un tour de passe-passe, ce procédé suscité l'intérêt de spécialistes de la médecine, comme le professeur Stuart Campbell, responsable du département de gynécologie du King's College londonien et, dans les années 80, pionnier de l'usage du diagnostic par ultrasons. "Pour les médecins, c'est là un développement fantastique qui est absolument unique", déclare-t-il.

Le professeur Campbell verrait très bien la nouvelle technologie être utilisée en tant qu'instrument pédagogique pour les parents qui attendent un enfant, et pour les mamans qui éprouvent des difficultés à créer un lien avec leur bébé. De cette manière, les parents pourraient aussi mieux appréhender les éventuelles anomalies physiques découvertes pendant la grossesse.

Pour le docteur Lopes, qui a en fait développé sa technologie tridimensionnelle, lorsqu'il oeuvrait à la reconstruction de découvertes archéologiques des dinosaures jusqu'aux momies égyptiennes, "c'est merveilleux de voir le visage des mamans qui découvrent le bébé avant terme et peuvent ainsi réellement se rendre compte de sa taille." Il s'occupe à présent de mettre au point un logiciel simple qui devrait permettre aux médecins d'utiliser la technique de manière indépendante dans leur cabinet. Il va aussi expérimenter sa méthode sur une femme aveugle qui s'est portée volontaire.

Source: Belga

Nos partenaires