Un mini-ordinateur qui décrypte les serrures à combinaisons chiffrées en quelques secondes

15/05/15 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Datanews

Une serrure à code chiffré peut être 'craqué' en quelques minutes, parfois même en trente secondes seulement. Avec quoi? Un Arduino, un moteur précis, un module imprimé en 3D et un petit outil pour identifier rapidement les combinaisons possibles.

Un mini-ordinateur qui décrypte les serrures à combinaisons chiffrées en quelques secondes

Le Combo Breaker. © Samy Kamkar

Les serrures à combinaisons chiffrées n'ont jamais été ce qui se fait de mieux sur le plan de la sécurité, mais le spécialiste en la matière Samy Kamkar démontre combien il est devenu facile de les décrypter. Il a lui-même créé, pour moins de cent dollars, le Combo Breaker, un appareil portable destiné à 'craquer' ce genre de serrures.

Dans une vidéo, Kamkar montre comment il a, au moyen d'un moteur 'pas à pas' permettant de contrôler très précisément les rotations, et d'un mini-ordinateur Arduino Nano, conçu un système qui fait tourner la serrure. Un module imprimé en 3D permet, lui, de brancher le moteur sur la serrure.

Pour trouver rapidement la combinaison ad hoc, le hacker utilise un algorithme précédemment déjà développé. Sur base de 'ratés' dans la serrure, il est alors capable de trouver les codes chiffrés possibles.

Il en résulte un appareil qui a besoin de deux secondes par combinaison et qui est capable de trouver le code correct en moins de cinq minutes. Quiconque peut déjà trouver manuellement le premier chiffre d'une serrure standard, doit au maximum patienter trente secondes.

Kamkar explique sur YouTube et sur son site web personnel Samy.pl comment il a lui-même conçu le 'craqueur de code' et comment il décrypte les serrures à combinaisons chiffrées. Le jeune homme n'en est du reste pas à son coup d'essai. Il y a des années, il avait en effet réussi à paralyser MySpace en y diffusant un ver (inoffensif). C'est lui aussi qui avait découvert des failles dans des puces RFID et PHP et qui avait démontré comment prendre le contrôle d'un drone en vol.

En savoir plus sur:

Nos partenaires