Un méga-contrat portant sur des bracelets électroniques pour la France

25/01/13 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Un groupe formé de G4S, Thales et Onet Sécurité a décroché en France un juteux contrat portant sur la fourniture de bracelets électroniques GPS pour des personnes légèrement condamnées.

Un méga-contrat portant sur des bracelets électroniques pour la France

Un groupe formé de G4S, Thales et Onet Sécurité a décroché en France un juteux contrat portant sur la fourniture de bracelets électroniques GPS pour des personnes légèrement condamnées.


Le ministère français de la Justice a attribué à un consortium constitué de G4S, Onet Sécurité et Thales la fourniture de nouveaux bracelets électroniques pour des personnes condamnées à des peines légères. Actuellement, 10.000 de celles-ci sont déjà équipées en France d'un bracelet pour le poignet ou la cheville. Le ministère de la Justice souhaite étendre nettement ce nombre dans les années à venir.


Le groupe de sécurité international d'origine belge G4S fournira les appareils de surveillance électronique et le software de la toute dernière génération. Ces bracelets intègrent une balise GPS multifonctionnelle qui permet de suivre en permanence la personne concernée et de contrôler qu'elle se trouve bien là où elle doit être. L'entreprise de sécurité française Onet Sécurité prendra en charge la surveillance à distance, exploitera le centre d'appels et assurera la formation des surveillants qui devront travailler avec le système. Quant au groupe de défense français Thales, il sera responsable de la gestion générale du programme, de l'intégration des systèmes et de l'infrastructure IT.


Le nouveau système de surveillance est de conception modulaire et peut être également couplé aux systèmes d'autres fournisseurs. Il devrait être opérationnel cette année encore. La valeur totale du contrat est de 80 millions d'euros.


Le groupe de sécurité international G4S (l'ex-Group 4 Securicor) est né de la fusion entre des firmes de sécurité belge, britannique et danoise et est aujourd'hui actif dans 125 pays. G4S surveille quotidiennement 50.000 personnes condamnées dans 15 pays différents. En Belgique, G4S compte plus de 6.000 collaborateurs. Le chiffre d'affaires de la division belge a été supérieur à 9,3 milliards d'euros en 2011.

Nos partenaires