Un mandat jusqu'en 2012 pour l'organisation de sécurité européenne ENISA

13/06/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'agence européenne de sécurité des réseaux ENISA a obtenu du Conseil une prolongation de son mandat jusqu'en 2012 et a ainsi l'opportunité d'exercer ses activités à plus long terme.

L'agence européenne de sécurité des réseaux ENISA a obtenu du Conseil une prolongation de son mandat jusqu'en 2012 et a ainsi l'opportunité d'exercer ses activités à plus long terme.

L'existence de l'European Network and Information Securirty Agency (ENISA), établie en Crète, était soumise à une forte pression depuis sa fondation en 2004. Des points d'interrogation concernaient non seulement son emplacement, mais aussi ses moyens disponibles (en l'occurrence son personnel) et ses activités (entre autres en raison d'attentes contradictoires de la part des états membres). Du fait d'un mandat se terminant en 2009 et d'une proposition faite par la commissaire Reding de créer une autorité télécom européenne ayant des compétences dans le domaine de la sécurité, le sort de l'Enisa semblait scellé.

Le 12 juin, le Conseil a cependant décide de prolonger le mandat de l'Enisa jusqu'en 2012, à la grande satisfaction d'Andrea Pirotti, 'executive director' de l'Enisa. "Cette prolongation offrira le temps nécessaire pour réfléchir en profondeur sur les activités 'post-2012' de l'Enisa", surtout du fait qu'en 2009, une nouvelle Commission sera constituée.

L'Enisa devra démontrer sa pertinence dans un monde, où des pays tout entiers sont la cible de cyber-attaques (comme l'Estonie en 2007). Au cours d'une visite à Bruxelles fin mai, Pirotti a d'ailleurs réclamé davantage d'efforts de la part des gouvernements nationaux, par exemple en créant des Computer Emergency Response Teams (CERT) nationales. En Belgique, Belnet possède une telle équipe pour le réseau du gouvernement et du monde académique, mais il n'existe pas encore de CERT nationale.

Nos partenaires