Un logiciel intelligent va rechercher les crimes de guerre en Syrie

04/05/18 à 13:21 - Mise à jour à 13:21

Des défenseurs des droits de l'homme veulent au moyen de l'intelligence artificielle rechercher si des crimes de guerre et d'autres méfaits contre l'humanité sont commis en Syrie.

Un logiciel intelligent va rechercher les crimes de guerre en Syrie

© REUTERS

Ce logiciel intelligent, appelé VFrame, est notamment à même de signaler des éléments suspects dans des vidéos et d'analyser des métadonnées, aidant à la vérification des images. Voilà ce qu'a déclaré Hadi Katib, à l'initiative de l''archive syrienne'.

Son organisation collecte du matériel vidéo et des photos de la guerre en Syrie à destination de sources publiquement accessibles, comme les réseaux sociaux, et les analyse. Katib et les siens ont également été impliqués dans le développement du logiciel VFrame. Les informations ainsi collectées s'avéreront intéressantes non seulement pour les autorités qui doivent prendre des décisions en matière de poursuite pénale, mais aussi pour les journalistes d'investigation.

L'archive de Katib accueille quotidiennement des centaines de photos/vidéos privées liées à la guerre. Les algorithmes utilisés pour leur traitement ont été notamment 'formés' pour identifier systématiquement les munitions, même celles qui sont endommagées ou encrassées. L'authenticité des images est aussi contrôlée. Le logiciel accorde une attention toute particulière à l'utilisation d'armes chimiques et de bombes à fragmentation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires