Un juge ordonne la destruction d'une antenne GSM à Eeklo

23/07/12 à 13:59 - Mise à jour à 13:58

Source: Datanews

A Eeklo, l'opérateur télécom Mobistar est contraint de démonter ...

Un juge ordonne la destruction d'une antenne GSM à Eeklo

A Eeklo, l'opérateur télécom Mobistar est contraint de démonter une antenne GSM. C'est ce qu'a décidé un juge de Gand, après l'annulation par le Conseil d'Etat du permis d'urbanisme de l'antenne.

Depuis 2007, le docteur Dirk Bafort d'Eeklo se bat contre l'antenne qui a été dressée entre la Sportlaan et le "scoutspad", une voie de communication entre un parc et un centre sportif de la ville. "Ma motivation était l'incertitude concernant de possibles risques pour la santé", explique D. Bafort. "Cela me gêne, en tant que médecin, que l'antenne ait été érigée dans une zone de sports et de récréation ainsi qu'à quelques dizaines de mètres à peine d'un centre d'accueil pour enfants avant et après l'école, tout près de nombreuses associations."

Dans une demande en référé auprès du juge, D. Bafort n'a pu empêcher la poursuite des travaux. Après différentes procédures, le Conseil d'Etat a annulé en 2011 le permis octroyé pour l'antenne. Ensuite, fin juin, comme il ressort de l'arrêt, le juge de Gand a ordonné la destruction de l'antenne en question.

Michiel Deweirdt, le conseiller de D. Bafort, a demandé entre-temps à Mobistar si elle voulait faire appel ou si elle allait détruire l'antenne. Si l'opérateur télécom ne va pas en appel et si l'antenne n'est pas détruite d'ici la notification du jugement, elle s'expose au paiement d'une astreinte de 150 euros par jour.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires