Un guide en ligne à destination des femmes dans l'ICT

09/10/09 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

La Commission européenne a lancé un guide en ligne destiné aux femmes dans l'ICT. Ce guide propose un aperçu de tout ce qui a trait aux femmes et à la technologie en Europe et devrait exercer une sorte de fonction de réseau.

La Commission européenne a lancé un guide en ligne destiné aux femmes dans l'ICT. Ce guide propose un aperçu de tout ce qui a trait aux femmes et à la technologie en Europe et devrait exercer une sorte de fonction de réseau.

Le nouveau site s'appelle [ictwomendirectory.eu] et couvre trois domaines différents: la technologie, la formation de communautés et la vie économique. Le but du guide est de regrouper toutes les activités, offres d'emploi, lois et statistiques relatives aux 'femmes dans l'ICT'. Il s'agira en quelque sorte d'un aperçu de tout ce qui se passe en Europe sur ce plan. Le site devrait également devenir une espèce de 'réseau' entre les femmes, les entreprises et les organisations dans le secteur ICT.

Il s'agit là d'un nouveau pas accompli par l'Europe en vue d'encourager l'arrivée de femmes dans les secteurs ICT et technologique. Il y a environ six mois, la Commission [lançait] aussi un 'code des meilleures pratiques' à l'attention des femmes dans le secteur ICT. Aujourd'hui, ce code a été signé par 28 entreprises et organisations, dont l'Imec, HP, Google, Alcatel-Lucent et Cisco notamment, mais aussi des universités et des ONG.

En apposant leur signature sur ce code comportemental, les entreprises et organisations s'engagent à accroître le nombre de femmes dans l'enseignement supérieur, et ce dans les orientations scientifiques et techniques, ainsi qu'à engager et à garder le talent féminin dans le secteur ICT européen. Journées pédagogiques, horaires de travail flexibles et sessions IT constituent quelques exemples de la manière dont ces entreprises et organisations tentent d'attirer la gent féminine vers ce secteur.

"Même si les femmes représentent 45 pour cent de tous les doctorants européens, seul un quart d'entre elles suivent des études techniques (ingénieur, industrie de production ou architecture). Et parmi les 116 principales entreprises de télécommunication en Europe, on ne trouve que 7% de femmes ayant un siège au conseil d'administration", déclare Viviane Reding, commissaire européenne en charge de la société de l'information et des médias. "Des efforts doivent être consentis pour doubler ce pourcentage avant 2015 et pour veiller à ce que le potentiel des femmes soit pleinement exploité dans ce secteur. Je souhaite donc que l'ensemble de l'industrie ICT signe et applique rapidement le code."

Nos partenaires