Un groupe de recherche de la VUB noue des liens en Chine

20/09/10 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Le professeur Jan Cornelis du département 'Elektronica en Informatica' (ETRO) de la VUB a signé 2 accords de collaboration en Chine.

Un groupe de recherche de la VUB noue des liens en Chine

Le professeur Jan Cornelis du département 'Elektronica en Informatica' (ETRO) de la VUB a signé 2 accords de collaboration en Chine.

Ces accords de collaboration ont été conclus avec l'Institute for Remote Sensing Applications (ISRA) de l'Academy of Sciences de Pékin d'une part et avec la North Western Polytechnical University de Xi'an d'autre part. "L'objectif de ces deux accords est d'arriver à terme à la création d'une nouvelle activité économique commune", déclare Cornelis, qui participe actuellement à la mission commerciale du Brabant Flamand en Chine sous la direction de Jean-Luc Dehaene.

Le Memorandum for Understanding (MOU) qui a été signé avec l'ISRA, prévoit dans un premier temps un échange de doctorants, de chercheurs et de professeurs. Un financement sera également recherché pour des projets de recherche communs. Le travail de l'ISRA, qui gère d'énormes banques de données de télédétection et développe aussi de nouveaux détecteurs, est complémentaire de celui de l'ETRO, spécialisé dans le développement de nouvelles techniques de traitement de données et de signaux.

Quant à l'accord conclu avec l'université NWP, il a pour but d'étendre sensiblement la collaboration existante. En 2005 déjà, le laboratoire de collaboration audiovisuelle avait été créé pour la réalisation de projets de recherche. A présent, voici donc que le fondement est posé pour un support structurel avec plusieurs instances publiques chinoises, comme l'Academy of Sciences. Selon Cornelis, l'objectif est de mettre en oeuvre une structure organique commune pour le labo. Ce dernier s'occupera entre autres de synchronisation audiovisuelle, de conversion de texte en voix, etc.

"Le but de tous les partenaires est que les recherches de base stratégiques communes mènent à terme à des co-entreprises ('joint ventures'). La VUB accomplit ainsi un premier pas sur la plan international vers la concrétisation de la quadruple mission de l'université, à savoir l'enseignement, la recherche, le service et le transfert technologique", conclut Cornelis.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires