Un fournisseur d'Apple reconnaît des infractions au règlement de travail

11/10/13 à 14:37 - Mise à jour à 14:37

Source: Datanews

L'entreprise taïwanaise Foxconn, qui assemble des produits pour Apple et Sony, a admis avoir fait travailler des stagiaires la nuit et leur avoir fait prester des heures supplémentaires dans l'un de ses usines chinoises et ce, en violation de ses propres règles.

Un fournisseur d'Apple reconnaît des infractions au règlement de travail

Selon les médias chinois, une université située dans la ville chinoise de Xian contraignait ses étudiants dans le domaine technologique à travailler comme stagiaires pour Foxconn à Yantai. Ceux qui refusaient, ne décrochaient pas leur diplôme. Certains étudiants ont expliqué qu'ils devaient prester onze heures par jour.

Foxconn admet à présent avoir enfreint ses propres règles. "Après les récentes accusations quant à l'horaire de travail des stagiaires dans notre usine de Yantai, nous avons mené une enquête interne et avons constaté des incidents du fait que notre code en matière d'heures supplémentaires et de travail de nuit n'a pas été respecté", déclare l'entreprise dans un communiqué.

Foxconn annonce avoir pris des mesures pour que cela ne se reproduise plus.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise est prise pour cible. Précédemment, des organismes de défense des droits de l'homme avaient déjà accusé Foxconn, du fait que depuis 2010, treize de ses collaborateurs s'étaient suicidés en raison de conditions de travail trop contraignantes dans l'entreprise. (Belga/MI)

Nos partenaires