Un excédent de PC contraint Acer à une réorganisation

06/06/11 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Datanews

Le fournisseur de PC Acer est aux prises avec un excédent de PC sur le marché européen. Pour stimuler les distributeurs à se débarrasser de cet excédent, le fabricant de PC taïwanais prévoit de les soutenir avec un montant de 150 millions de dollars. En outre, 300 collaborateurs de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) devront quitter l'entreprise.

Un excédent de PC contraint Acer à une réorganisation

Le fournisseur de PC Acer est aux prises avec un excédent de PC sur le marché européen. Pour stimuler les distributeurs à se débarrasser de cet excédent, le fabricant de PC taïwanais prévoit de les soutenir avec un montant de 150 millions de dollars. En outre, 300 collaborateurs de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) devront quitter l'entreprise.

Diane Sestig, marketing manager chez Acer Benelux, déclare que l'excédent d'appareils sera éliminé dans les prochaines semaines dans nos pays: "Je m'attends à ce que la situation revienne à la normale pour la fin juin." Selon elle, tous les fournisseurs de PC éprouvent des problèmes d'excédent, et les différentes directions locales doivent tenter elles-mêmes de les résoudre.

Le CEO d'Acer, JT Wang, a entre-temps pris ses responsabilités quant à la mauvaise gestion des stocks. Il renonce pour le reste de cette année à son salaire et à son bonus. Quant aux autres membres de la direction d'Acer, ils acceptent de renoncer à cinquante pour-cent de leur salaire.

Distributeurs

Acer annonce qu'elle va examiner pourquoi l'on en est arrivé à constituer de tels stocks dans la zone EMEA. C'est plus particulièrement la gestion des stocks en Espagne qui sera passée au peigne fin. Les partenaires du canal, tels les distributeurs, obtiendront en tout un soutien de 150 millions de dollars, afin de les inciter à vendre leurs stocks le plus rapidement possible. Enfin, Acer annonce qu'elle va se séparer de 300 collaborateurs. Cette réorganisation lui coûtera 30 millions de dollars.

En collaboration avec Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires