Un ex-président de l'IBPT devient lobbyiste télécom

28/09/16 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Datanews

Luc Hindryckx, président de l'IBPT jusqu'à début 2013, est le nouveau directeur exécutif d'ECTA, l'organisation qui défend les intérêts des acteurs télécoms européens.

Un ex-président de l'IBPT devient lobbyiste télécom

L'ECTA est l'abréviation de l'European Competitive Telecommunications Association, qui représente les opérateurs télécoms, les fournisseurs internet et les producteurs de hardware européens. L'organisation est un groupe de lobbying défendant les intérêts régulateurs et commerciaux des acteurs alternatifs. Elle est ainsi le pendant de l'ETNO, qui représente surtout les acteurs historiques, les ex-monopolistes.

Hindryckx possède plus de vingt années d'expérience dans les secteurs télécoms belge et européen. Il a travaillé notamment chez Telenet, où il était en charge de l'activité 'residential wholesale & interconnection'. Il est cependant surtout connu du grand public pour avoir été président du Régulateur télécom belge, l'IBPT, de 2009 à début 2013.

Sa présidence connut une issue abrupte en 2013, lorsque le Conseil d'Etat annula sa nomination. Cela n'avait rien à voir avec ses compétences, mais cela faisait suite à une plainte déposée par des candidats francophones à propos de la procédure de sélection datant de 2009.

Au sein de l'IBPT, Hindryckx s'occupa notamment de réduire les tarifs de terminaison (ce que les opérateurs se facturent mutuellement pour des communications sur leurs réseaux) et d'ouvrir le câble de Telenet. Il a aussi siégé au sein du régulateur télécom européen BEREC, du régulateur postal européen ERGP et de l'organisation européenne pour la cyber-sécurité ENISA.

Nos partenaires