Un ex-employé: 'Tesla vend sciemment des voitures défectueuses'

22/02/18 à 11:49 - Mise à jour à 11:48

Un ex-employé vient d'intenter un procès à Tesla, parce que le constructeur automobile vendrait sciemment des voitures défectueuses. La marque qualifierait aussi ces voitures de 'seconde main' ou de 'modèles de démonstration'.

Un ex-employé: 'Tesla vend sciemment des voitures défectueuses'

Elon Musk © Reuters

Un employé licencié de Tesla, appelé Adam Williams, accuse le constructeur automobile américain de vendre des voitures ayant subi de sérieux dégâts. Selon cet homme, autrefois manager dans l'entreprise, ces voitures se voient attribuer en interne l'appellation 'Lemons'.

Citrons

Cette appellation ferait référence à ce qu'on appelle les 'Lemon Laws' en Californie, destinées à protéger les acheteurs de voitures contre de mauvais achats. Williams affirme que certaines défectuosités sont trop coûteuses à réparer pour Tesla, ce qui fait que ces voitures aboutissent tout simplement sur le marché des occasions ou se voient apposer le label 'modèle de démonstration'.

L'ex-employé a, à l'entendre, mentionné à plusieurs reprises ces faits à des personnes occupant une position supérieure dans l'entreprise d'Elon Musk, mais sans provoquer de réaction. Qui plus est, l'ex-manager s'est vu à chaque fois rétrogradé au sein de la firme, jusqu'à être finalement licencié.

'Problèmes de prestations'

Un porte-parole de Tesla réagit à propos du procès intenté: "Ces accusations sont non-fondées. La façon dont monsieur Williams décrit comment nous vendons des voitures de seconde main ou de démonstration, est tout à fait fausse. Nous ne procédons pas ainsi chez Tesla. Ce n'est pas pour rien que notre marque jouit de la plus haute estime de la part des clients et ce, par rapport à toutes les autres marques automobiles."

En outre, le porte-parole réagit aussi aux accusations de Williams quant à la manière dont sa carrière s'est terminée chez Tesla. "Monsieur Williams a été licencié par Tesla pour des problèmes de prestations, ni plus ni moins."

Dans le passé, un propriétaire mécontent d'une voiture Model X de Tesla avait déjà accusé la firme de lui avoir fourni un véhicule caractérisé par de graves erreurs de production. Finalement, les deux parties avaient trouvé un arrangement à l'amiable.

En savoir plus sur:

Nos partenaires