Un étudiant rate un stage Facebook à cause d'une appli 'enfreignant la confidentialité'

13/08/15 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Aran Khanna, étudiant à Harvard, est interdit de stage d'été chez Facebook, parce qu'il a créé une application utilisant des données tirées de Facebook Messenger pour afficher l'emplacement d'amis.

Un étudiant rate un stage Facebook à cause d'une appli 'enfreignant la confidentialité'

© REUTERS

En 2012, l'on apprenait que Facebook Messenger envoyait par défaut l'emplacement des utilisateurs aux destinataires des messages.

En mai, Khanna lança 'Maruader's Map' d'après le nom d'une carte magique utilisée dans les livres Harry Potter. L'extension Chrome montrait précisément l'emplacement des utilisateurs. Dans les trois jours qui suivirent, l'extension fut téléchargée 85.000 fois, avant que Facebook lui intime de bloquer le plug-in. Selon le réseau social, l'utilisation des données de localisation enfreignait les conditions de Facebook.

Le réseau social interrompit ensuite le partage des emplacements sur les desktops. Neuf jours plus tard, on eut droit à une mise à jour pour Messenger, afin de permettre aux utilisateurs d'exercer plus de contrôle sur les données GPS.

Khanna fut ensuite informé qu'il n'était plus le bienvenu à un stage d'été dans l'entreprise. Selon Facebook, il avait en effet enfreint l'accord d'utilisation. Son post sur Medium ne fut lui non plus que peu apprécié. Ce post, dans lequel il expliquait dans les détails comment l'emplacement d'amis individuels pouvait être suivi avec précision, ne répondait pas, selon Facebook, aux 'normes éthiques strictes' que l'entreprise attend de ses stagiaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires