Un étudiant doctorant belge gagne un bitcoin en décryptant de l'ADN

23/01/18 à 13:33 - Mise à jour à 13:34

Source: Belga

Sander Wuyts, étudiant doctorant à l'UAntwerpen, a remporté un concours lancé il y a un an déjà, dans le cadre duquel un scientifique britannique avait intégré de l'information dans de l'ADN synthétique. Cela lui a rapporté un bitcoin.

Un étudiant doctorant belge gagne un bitcoin en décryptant de l'ADN

© Sander Wuyts

Lors du Forum Economique Mondial à Davos de l'année dernière, le mathématicien britannique Nick Goldman avait lancé le 'DNA Storage Bitcoin Challenge'. A l'instar d'un ordinateur qui stocke l'information sous forme de zéros et de uns, l'ADN contient de l'information constituée de combinaisons de paires de bases désignées par les lettres G, A, T et C. L'ADN peut également être produite par voie synthétique et ainsi être utilisée comme moyen de communication. Le Britannique avait notamment transformé un fichier de texte, un fichier pdf et plusieurs illustrations en code ADN.

La date-butoir du concours avait été fixée au 21 janvier de cette année. Sander Wuyts, qui prépare un doctorat en microbiologie, avait vu récemment passer un tweet de rappel du professeur. Il demanda alors à son superviseur l'autorisation de se lancer dans le décryptage de l'ADN en question. "Goldman accepta de me fournir encore un tube d'ADN", explique Wuyts. "Conjointement avec quelques collègues, nous nous sommes mis au travail et avons utilisé notamment des séquenceurs d'ADN, à savoir des appareils permettant de lire celle-ci. D'abord, nous n'engrangions aucun résultat, mais à force de persévérance, nous sommes arrivés à décrypter le code et ce, avant même la date-butoir."

"L'ADN contenait les instructions permettant de rapatrier le bitcoin promis, mais aussi le logo de l'European Bioinformatics Institute, la signature de James Joyce, plus l'un ou l'autre renseignement. Lorsque je pris contact avec Goldman pour lui dire qu'on avait réussi à 'craquer' le code, il réagit de manière très enthousiaste", affirme Wuyts.

Il prétend que sa recherche sur l'ADN de bactéries l'a à coup sûr aidé. Reste à connaître la valeur précise de son prix. Lorsque le concours débuta, la crypto-monnaie valait encore quelque 180 euros. Mais le cours du bitcoin a entre-temps énormément augmenté et se caractérise aussi par d'importantes fluctuations. Actuellement, le bitcoin vaut 8.600 euros. Wuyts entend vendre assez rapidement le bitcoin gagné et investir l'argent dans la recherche ou dans une défense doctorale festive.

Wuyts explique sur son blog la manière précise dont il est parvenu à décrypter le code de l'ADN: From DNA to bitcoin: How I won the Davos DNA-storage Bitcoin Challenge

Nos partenaires