"Un entraînement pro est toujours précédé de mesures"

24/04/10 à 17:03 - Mise à jour à 17:02

Source: Datanews

Il y a douze mois, nous écrivions que le manque de résultats chez Silence-Lotto avait provoqué une victime: Powertec. Mais un an plus tard, il semble que pas mal de coureurs d'Omega Pharma-Lotto utilisent encore ce système d'entraînement de l'ex-coureur Tom Steels, même si c'est de leur propre initiative.

Il y a douze mois, nous écrivions que le manque de résultats chez Silence-Lotto avait provoqué une victime: Powertec. Mais un an plus tard, il semble que pas mal de coureurs d'Omega Pharma-Lotto utilisent encore ce système d'entraînement de l'ex-coureur Tom Steels, même si c'est de leur propre initiative.

Powertec a été développé avec l'aide de Dirk Beynaert, directeur de l'entreprise de communication par satellites Newtec. Sur base du pouls maximal, le logiciel calcule la puissance maximale du coureur. Après une série de mesures, l'on obtient une image claire de la condition du coureur, "et l'on peut prévoir quelles seront les limites de ses performances après x minutes ou heures sur le vélo, explique Beynaert. Connaître ses limites est essentiel pour un coureur professionnel. Après Paris-Roubaix, Tom Boonen doit le savoir (rire)."

Steels et Beynaert ont dû vaincre pas mal de scepticisme chez Silence-Lotto, entre autres parce qu'un problème de respect de la vie privée se manifestait lors du transfert des données mesurées à la direction de l'équipe. Néanmoins, l'application web semble de plus en plus appréciée, même en dehors de l'équipe Omega Pharma-Lotto. "Aujourd'hui, les coureurs de Liquigas et de Crédit Agricole-Colnago utilisent aussi Powertec, et quelqu'un comme Bart Wellens admet publiquement qu'il en est fan, poursuit Beynaert. En soi, cela n'est guère surprenant car un entraînement professionnel devrait toujours être précédé de ce genre de mesures."

Steels et Beynaert sont en train d'examiner comment commercialiser aussi leur application web en dehors du cyclisme professionnel: "Nous négocions activement avec un éditeur de logiciels qui crée des applications récréatives, afin de pouvoir combiner Powertec à un progiciel pour cyclotouristes. Ce progiciel tournerait localement, mais pourrait dialoguer avec l'application web Powertec et renvoyer les résultats à l'utilisateur. D'ici quelques mois, vous en saurez plus."

Powertec est installé sur une machine Linux et tourne sur un serveur web standard. Malgré les petits problèmes de confidentialité, ses avantages seraient indéniables. "Combien de coureurs n'égarent-ils pas leurs mesures, parce que leur PC s'est planté ou parce qu'ils ont perdu leur ordinateur portable?, conclut Beynaert. Si vous utilisez Powertec, nous tenons à jour vos données, sans que vous ayez à vous en soucier. Nous possédons encore de nombreuses mesures d'il y a dix ans dans notre système."

Nos partenaires