Un directeur d'Alphabet se retire du conseil d'administration d'Uber

30/08/16 à 10:57 - Mise à jour à 10:56

Source: Datanews

La concurrence croît entre Google et Uber. A présent que les deux entreprises misent à fond sur la voiture autonome, David Drummond, l'un des membres de la direction d'Alphabet, quitte le conseil d'administration d'Uber.

Un directeur d'Alphabet se retire du conseil d'administration d'Uber

. © .

David Drummond est senior vice president of corporate development chez Alphabet, la maison mère de Google notamment. En cette qualité, il a aidé au démarrage du service de taxi Uber, où il siégeait au sein du conseil d'administration depuis 2013. Cette année-là, Google a investi pas moins de 250 millions de dollars dans la start-up encore petite à l'époque.

Mais les petites start-ups peuvent devenir grandes. C'est ce qui s'est passé avec Uber qui est devenue aujourd'hui un concurrent direct de Google sur le marché émergent des voitures autonomes. Même si les deux entreprises collaborent encore, elles se... roulent toujours plus sur les pieds. Uber aurait par exemple injecté 500 millions de dollars dans un projet mondial de cartes géographiques et ce, afin de pouvoir devenir moins dépendante de Google Maps. Alphabet, de son côté, a entamé des tests en vue de permettre le covoiturage via son appli de trafic Waze.

Pou éviter le conflit d'intérêts, Drummond a donc pris congé d'Uber, annonce le Wall Street Journal. Il n'assumera plus dorénavant que la fonction de directeur chez Alphabet.

Il suit ainsi l'exemple du CEO de Google, Eric Schmidt, qui siégea de 2006 à 2009 au conseil d'administration d'Apple. Un poste qu'il délaissa, lorsque Google lança sur le marché Android, un concurrent direct d'iOS d'Apple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires