Un directeur Apple s'en prend à Android

14/03/13 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Datanews

La veille du lancement du Samsung Galaxy S4 - un succès quasiment assuré! -, le directeur marketing d'Apple, Phil Schiller, s'en est pris au smartphone concurrent Android: "Pas aussi bon qu'un iPhone."

Un directeur Apple s'en prend à Android

© Reuters

Schiller a fait cette déclaration lors d'une interview accordée au journal américain The Wall Street Journal. Samsung, le principal fabricant de smartphones au monde, lancera cette nuit (heure belge) à New York le Galaxy S4, le successeur du Galaxy S3, lui-même le plus grand concurrent que l'iPhone ait jamais dû affronter.

Phil Schiller garde tout son calme, selon lui. Android, le système d'exploitation de Google, qui est utilisé par une multitude de fabricants de smartphones, n'est pas de taille. "Un Android, vous en obtenez souvent un gratuitement, lorsque vous rentrez un simple GSM", déclare Schiller comme pour lancer une pique. "L'expérience ne vaut pas celle d'un iPhone."

Méga-écrans

Ce qui déplaît surtout à Schiller avec Android, c'est la fragmentation, à savoir le fait que différentes versions du système d'exploitation tournent souvent sur plusieurs modèles de smartphone. Les anciennes versions encore et toujours en circulation font que des applis ne tournent pas correctement sur tous les smartphones Android.

Mais Schiller a d'autres critiques encore à formuler: "Lorsque vous retirez un appareil Android de sa boîte, vous devez vous inscrire sur neuf comptes différents pour bénéficier de l'expérience qui est intégrée à iOS."

Schiller n'apprécie pas non plus la diversité sur le marché des smartphones Android. Surtout pas les méga-écrans avec lesquels les fabricants Android tentent de se concurrencer aujourd'hui. D'après les rumeurs, le Galaxy S4 aurait un écran d'une diagonale de 5 pouces, soit un pouce (2,5 centimètres) en plus que celui de l'iPhone 5.

"D'autres construisent des appareils aussi grands pour approcher la capacité de la batterie de l'iPhone 5", suggère encore Schiller. "L'iPhone 5 dispose encore et toujours du meilleur écran parmi tous les smartphones."

Apple n'est plus cool

Tout cela n'enlève rien au fait qu'Apple a dû l'année dernière - surtout depuis le lancement du Galaxy S3 - céder pas mal de terrain à Android. Sur le marché mondial des smartphones, Apple représentait 19,1 pour cent des appareils vendus et Android 66,4 pour cent en 2012.

Sur le plan de l'image, Apple doit aussi batailler, car l'entreprise n'apparaît aujourd'hui plus du tout aussi 'cool' qu'il y a quelques années encore. Dans sa publicité, Samsung assimile les utilisateurs de l'iPhone à des moutons de Panurge. Assez ironiquement, cela rappelle assez fort la façon dont Apple traitait jusqu'il y a peu Microsoft sur le marché du PC.

Significatif: le cours de l'action Apple a reculé de 702 dollars en septembre dernier à 428 dollars cette semaine. Entre-temps, l'on attend toujours le prochain produit révolutionnaire qu'Apple va sortir de son chapeau. Depuis qu'elle a lancé l'iPad, Apple n'a plus fait grand-chose d'autre que d'améliorer petit à petit des produits existants, mais sur le marché des tablettes, elle risque à présent aussi de se faire rattraper par Android

Attention

Il n'empêche que Schiller est très confiant. Et de citer des chiffres qui indiquent que quatre fois plus de gens migrent d'Android vers l'iPhone que l'inverse. Une autre étude affirme aussi que trois-quarts des utilisateurs d'un iPhone sont 'très satisfaits' de leur appareil contre la moitié des utilisateurs Android.

Néanmoins, Apple doit faire attention, selon Van Baker, analyste du cabinet Gartner, dans le Wall Street Journal: "Apple va être soumise à une énorme pression, lorsque le Galaxy S4 sortira. Le Galaxy S3 était déjà un appareil de premier plan. Le S4 offrira encore plus d'avantages qui devraient plaire aux utilisateurs."

En savoir plus sur:

Nos partenaires