Un décret armant les chaînes contre Telenet & Belgacom

12/07/13 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Datanews

Le Parlement flamand a approuvé le décret fixant les règles en matière de télévision numérique et d'avance rapide ou de visionnage différé. Même si les experts n'y voient aucune solution.

Un décret armant les chaînes contre Telenet & Belgacom

Le Parlement flamand a approuvé le décret fixant les règles en matière de télévision numérique et d'avance rapide ou de visionnage différé. Même si les experts n'y voient aucune solution.

Le décret établit que les distributeurs comme Telenet sont tenus de transmettre le signal de télévision de façon complète et intégrale. Il n'y a pas d'interdiction d'avance rapide ou de visionnage différé, mais l'un et l'autre requièrent l'accord des chaînes. Les chaînes disposent également d'un droit de veto pour des nouveautés futures.

L'expert en médias Jo Caudron ne voit aucune solution dans ce nouveau décret. "Il y a un abus de pouvoir par Telenet selon les chaînes, VTM en tête, et ce décret fournit aux chaînes une arme pour négocier au niveau de cet abus de pouvoir."

J. Caudron critique le fait que le décret fixe certes des règles pour obtenir une sorte de paix, mais il n'incite pas les acteurs à continuer à collaborer.

Comme le décret se focalise trop sur les querelles actuelles, il n'est en outre aucunement paré pour les situations à venir. "Ce n'est pas un modèle durable, le politique n'y a pas réfléchi", précise J. Caudron. Ainsi, VTM est sur le point de proposer Stevie de façon commerciale. "Si VTM demande de l'argent pour Stevie et envoie des factures aux utilisateurs, il devient de facto un concurrent de Telenet et Belgacom."

Exemples d'autres situations: lorsque le paysage télé belge s'internationalise et que des services comme Netflix ou YouTube concurrencent de manière plus vive des chaînes nationales, tout en demandant davantage de bande passante. Même ce n'est pas nécessairement international. Ainsi, le service TV Bhaalu, qui sera lancé cet automne, streamera tous les programmes vers votre téléviseur via votre connexion Internet. Mais le fait de visionner des programmes par le biais de ce service comptera dans votre trafic de données, contrairement à TV numérique de Telenet ou Belgacom TV (qui utilise IP TV).

Il apparaît ainsi que le décret offre une solution pour les querelles actuelles, tant que le marché n'évolue pas, et cette solution offre à VTM et aux autres chaînes une arme renforçant leur position dans les négociations avec Telenet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires