Un correctif Windows pour Spectre risque d'endommager des PC AMD

08/01/18 à 13:46 - Mise à jour à 13:45

Source: Datanews

Le patch colmatant la brèche sécuritaire dans des puces d'AMD risque de nuire aux appareils qui en sont équipés. Dans certains cas, même une réinstallation de Windows semblerait ne pas réussir.

Un correctif Windows pour Spectre risque d'endommager des PC AMD

AMD Athlon © .

Il est question ici de KB4056892, une mise à jour sécuritaire pour Windows, qui corrige le bug Spectre. Selon The Register, divers messages provenant d'utilisateurs évoqueraient des problèmes d'ordinateur.

L'importance des problèms n'est pas connue, mais il ne s'agit en tout cas pas de l'ensemble ou de la majorité des PC équipés d'un processeur AMD. Les puces Athlon d'AMD sont souvent citées comme vulnérables. Le hic, c'est que le patch pour Spectre ne crée pas de point de restauration. Il en résulte que Windows ne peut revenir à l'état d'avant l'installation. Dans certains cas, même la réinstallation de Windows n'apporte pas une solution. The Register annonce même un cas, où le PC a pu être restauré, mais où Windows a réinstallé automatiquement le patch.

Quiconque craint ce genre de scénario, est invité à désactiver provisoirement Windows Update et à maintenir l'appareil à l'écart d'internet et ce, jusqu'à ce qu'une meilleure version du patch sorte.

Spectre a défrayé la chronique la semaine dernière, en même temps que Meltdown. Il s'agit dans les deux cas de bugs sécuritaires touchant principalement les puces d'Intel, mais certains processeurs d'AMD et d'RM sont également vulnérables aux failles.

Le fait qu'un patch provoque des problèmes, est extrêmement rare et ce, même si les deux failles sécuritaires Meltdown et Spectre sont des cas spéciaux. Il s'agit en effet d'un problème dans la façon dont le processeur effectue ses calculs. Ces bugs sont donc nettement plus complexes que quand il s'agit d'une faille dans un navigateur ou dans un système d'exploitation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires