Un conseil d'administration partagé envisage néanmoins la venue d'un nouveau directeur chez Uber

21/08/17 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Datanews

Même si les relations sont parfois houleuses au sein du conseil d'administration d'Uber, ce dernier s'est quasiment mis d'accord sur la nomination d'un nouveau CEO pour l'entreprise faisant l'objet de pas mal de critiques. Jeff Immelt, l'ex-directeur de General Electric, tiendrait actuellement la corde.

Un conseil d'administration partagé envisage néanmoins la venue d'un nouveau directeur chez Uber

Travis Kalanick © Reuters

Que se passe-t-il chez Uber? Jeff Immelt, l'ex-directeur de General Electric, a pour l'instant de fortes chances d'y devenir le nouveau CEO. Voilà du moins ce qu'annonce Recode sur base de sources anonymes. Une majorité au sein du conseil d'administration accorderait sa préférence à la candidature d'Immelt, même si deux autres candidats n'ont pas dit leur dernier mot. Le vote définitif devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

Pour se mettre d'accord, le conseil d'administration doit cependant enterrer la hache de guerre interne. Il apparaît en effet toujours plus que les personnes qui devraient ramener le calme chez Uber, soient eux-mêmes occupées à s'affronter en deux camps distincts: celui de l'ex-CEO Travis Kalanick et celui de Benchmark, l'un des premiers investisseurs dans Uber. Benchmark a en effet traîné Kalanick en Justice pour sa piètre gestion et l'accuse d'y toujours tirer les ficelles, même après sa démission. Affaire à suivre sans aucun doute.

Nos partenaires