Un conseil consultatif européen de spécialistes de la sécurité

19/04/12 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

ISC2 initie un conseil consultatif européen d'experts de la sécurité, en vue de soutenir des projets concrets.

Un conseil consultatif européen de spécialistes de la sécurité

ISC2 initie un conseil consultatif européen d'experts de la sécurité, en vue de soutenir des projets concrets.

ISC2 est la principale association mondiale d'experts de la sécurité. Dans le sillage des conseils consultatifs d'Amérique du Nord et d'Asie notamment, elle lance à présent aussi un 'advisory board' en Europe. L'objectif est que les membres de l'association, au sein et à travers ce conseil, en collaboration avec les départements locaux d'ISC ('ISC2 chapters'), collaborent concrètement aux projets favorisant la sécurité dans un grand nombre de domaines. Cela peut aller de l'aide au développement d'initiatives internationales en vue de combattre la cybercriminalité, en passant par la stimulation d'une plus grande prise de conscience de la sécurité chez les utilisateurs ou de l'utilisation plus sûre d'internet par les jeunes, jusqu'à une collaboration avec des personnes du monde académique dans le but d'accorder plus d'attention à la sécurité dans les formations orientées ICT. Pour ce qui est de ce dernier point, quelques pays proposent en effet déjà une offre intéressante, même si elle concerne souvent le niveau 'post-master' et s'avère insuffisante lors des formations préalables.

"ISC2 compte quelque 12.000 membres en Europe", explique John Colley, managing director, "qui peuvent collaborer pour rendre le cyberespace plus sûr." Le but n'est pas de faire du conseil consultatif un club de parlote, mais de cibler des réalisations concrètes pilotées et assistées par les membres. Eventuellement, des conseils consultatifs locaux pourraient voir le jour dans le cadre des 'chapters', où le conseil consultatif européen servirait alors de 'fédérateur supranational'. "Le conseil consultatif offre en effet une structure et une gestion des activités 'bottom up' (ascendantes)," ajoute Colley.

Le conseil consultatif européen a été préparé ce dernier semestre par des experts de la sécurité d'Italie, de Suède, de Suisse, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, de France, d'Irlande et de Belgique notamment. Dans sa forme actuelle, le conseil comptera quelque 8 à 9 membres, qui y seront repris en fonction de leurs contributions réelles. Ultérieurement, il accueillera aussi des personnes originaires d'Afrique et du Moyen-Orient.

En savoir plus sur:

Nos partenaires