Un clone du Samsung Galaxy S4 intègre un logiciel d'espionnage de son utilisateur

17/06/14 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Datanews

L'on a découvert un smartphone qui est équipé d'origine d'un logiciel d'espionnage. Il s'agit de l'appareil chinois N9500, un clone du Samsung Galaxy S4, qui coûte entre 130 et 165 euros et est disponible dans de "grands magasins web européens".

Un clone du Samsung Galaxy S4 intègre un logiciel d'espionnage de son utilisateur

© Ali Express

Etes-vous à la recherche d'une alternative au Samsung Galaxy S4, qui lui est comparable sur le plan des spécifications, mais à un prix nettement inférieur? Ne vous laissez surtout pas tenter par le N9500, un téléphone du fabricant chinois Star, vendu entre 130 et 165 euros dans des boutiques web telles Amazon. Selon l'entreprise de sécurité allemande G DATA, ce clone du Galaxy S4 est d'origine équipé d'un logiciel d'espionnage. Il s'agirait en l'occurrence du cheval de Troie Android.Trojan.uupay.D.

Un spyware qui donne aux cybercriminels un accès complet au smartphone

Ce logiciel offrirait aux cybercriminels un accès complet au smartphone. Il serait capable de dérober des données personnes - telles des données bancaires -, de déterminer l'emplacement des utilisateurs, d'intercepter les appels, de lire et d'envoyer des messages, d'installer en secret de nouvelles applis et d'activer l'appareil photo et le microphone de l'appareil. Les informations interceptées seraient alors envoyées vers un serveur anonyme en Chine, selon G DATA. L'entreprise de sécurité a été prévenue par des clients, à la suite de quoi elle a elle-même acheté le smartphone douteux pour l'examiner.

Du malware impossible à supprimer

Le malware est intégré à l'appli Google Play Store et fait partie de l'ensemble des applis Android préinstallées. Le spyware (espionniciel) tourne en toile de fond et ne peut être découvert par l'utilisateur: les logs qui pourraient révéler les activités d'espionnage aux utilisateurs, sont immédiatement enlevés. Il est aussi impossible de supprimer le malware car il est intégré dans le firmware de l'appareil. Le programme ne permet pas non plus l'exécution des mises à jour sécuritaires, toujours selon G DATA.

G DATA indique que le téléphone en question peut être commandé "auprès de quelques boutiques web européennes en vue". Amazon et Ali Express notamment le distribuent et ce, même si Ali Express n'est pas à nos yeux "un magasin web en vue". De même, Amazon n'est pas l'e-boutique la plus populaire qui soit pour ce qui est de l'achat de smartphones en Belgique.

Prix réduit

L'appareil est proposé à un prix oscillant entre 130 et 165 euros. Au vu de sa finition luxueuse et de ses spécifications intéressantes, cela peut paraître un bon achat. Un smartphone comparable d'une marque connue revient vite au triple de ce montant. G DATA estime que le prix réduit est rendu possible par la revente ultérieure des données subtilisées.

L'entreprise de sécurité recommande aux utilisateurs du N9500 de s'adresser au magasin web, où le smartphone a été acquis, afin d'annuler l'achat.

Nos partenaires