Un 'chatbot' réussit pratiquement le test de Turing

15/10/08 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Elbot, un 'chatbot' ou un ordinateur avec lequel on peut chatter, a quasiment réussi ce qu'on appelle le test de Turing (d'après le nom de celui qui l'a inventé).

Elbot, un 'chatbot' ou un ordinateur avec lequel on peut chatter, a quasiment réussi ce qu'on appelle le test de Turing (d'après le nom de celui qui l'a inventé).

Il est parvenu à convaincre 25 pour cent de ses interlocuteurs qu'il n'était pas un ordinateur, mais un humain. Pour réussir ce test, il faut atteindre 30 pour cent.

Elbot est le premier ordinateur à approcher de si près la limite. Dans ce test, 5 bots ont conversé avec les 12 membres du jury. En même temps, ces derniers doivent aussi chatter avec des humains. Ensuite, ils doivent pouvoir en distinguer l'ordinateur. Elbot était le plus convaincant.

Nous avons nous-mêmes pu chatter quelque peu avec Elbot (sur [www.elbot.com]). Nous lui avons demandé ce qu'il aimait lire. Elbot: "I often read telephone books, or dadaist poetry: Brä brä brä brä brä." Ensuite, nous lui avons demandé s'il aimait aussi Data News. Il répondit sèchement: "I have nothing against reading that newspaper, assuming they plan on including an Elbot section someday."

Nos partenaires