Un centre de données dépourvu d'une installation de refroidissement

05/09/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Belgacom, Sun Microsystems et Cisco ont conçu ensemble un (modèle réduit) d'un centre de données refroidi uniquement par l'air extérieur.

Belgacom, Sun Microsystems et Cisco ont conçu ensemble un (modèle réduit) d'un centre de données refroidi uniquement par l'air extérieur.

Le refroidissement - par conditionnement d'air - d'un centre de données exige énormément d'énergie, s'avère donc coûteux, mais aussi polluant. Des ingénieurs de Belgacom, Sun Microsystems et Cisco ont recherché conjointement une autre façon de refroidir les centres de données.

Ils ont donc mis au point un modèle réduit d'un centre n'exigeant pas d'installation de refroidissement car il est basé sur la technique de refroidissement des centraux téléphoniques. "Le refroidissement s'effectue simplement au moyen de l'air extérieur (Full Free Air Cooling)", explique Paul Kiekens, 'teamleader telco' chez Sun, dans un communiqué de presse. "Les économies sont énormes et peuvent atteindre 47% du budget énergétique total du centre de données."

Le modèle réduit tourne sur des serveurs et appareils de stockage de Sun qui sont protégés contre les températures ambiantes assez élevées (décrites dans la norme ETSI class 3.1) et sur des commutateurs Cisco. "Tous les systèmes tournent 24H/24. La température et le degré d'humidité sont contrôlés en permanence. Le test démontre que ce concept de 'Full Free Air Cooling' peut s'appliquer sans problème au climat belge et dans la plus grande partie de l'Europe", peut-on encore lire sur le communiqué.

A partir de ce test, Belgacom déclare vouloir inciter les fabricants ICT à concevoir et certifier leurs appareils conformément à la norme ETSI class 3.1. "Ce n'est qu'alors que cette technique d'économie d'énergie pourra être largement appliquée."

Nos partenaires