'Un Brexit n'impacterait pas les dépenses technologiques européennes'

18/04/16 à 12:13 - Mise à jour à 12:34

Source: Datanews

Si la Grande-Bretagne sort de l'Union européenne, cela aura probablement un léger impact négatif sur les dépenses IT britanniques, mais pas européennes.

'Un Brexit n'impacterait pas les dépenses technologiques européennes'

David Cameron © REUTERS

Dans un premier temps, un départ de la Grande-Bretagne entraînerait un léger recul négatif des dépenses IT britanniques. Mais pour l'Europe, il en résulterait en statu quo. Voilà ce qu'attendent les analystes européens du cabinet IDC, si l'on s'en réfère à un papier (payant) publié par ce dernier.

En résumé, les analystes jugent improbable qu'un grand nombre d'entreprises quittent directement leur fournisseur IT ou entreprise de services, surtout du fait que beaucoup d'entre elles ont conclu des contrats pluriannuels. Et même si cela devait arriver, les analystes envisageraient surtout un recul britannique dans des secteurs tels les services financiers, la construction, la vente au détail et en gros. Sur le plan IT, il pourrait y avoir une hausse dans le secteur public et dans celui des matières premières.

IDC ne cite cependant aucun chiffre précis si départ il devait y avoir de la Grande-Bretagne, et apporte la nuance, selon laquelle l'impact ne pourrait être évalué qu'à plus long terme. Seul un analyste sur dix s'attend cependant à ce qu'un Brexit soit positif pour les dépenses IT européennes. Moins d'un sur dix croit que les dépenses IT britanniques augmenteront aussi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires