Un Belge sur quatre n'effectue jamais de sauvegarde

31/03/16 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Un Belge sur quatre environ indique ne jamais faire de backup de ses données personnelles sur son ordinateur, et quasiment la moitié en a de ce fait déjà perdu. Ce sont là les résultats d'une enquête effectuée auprès de plus de 900 particuliers et de quelque 300 entreprises par Merak. Le gestionnaire de données a effectué ce sondage en collaboration avec le cabinet d'études iVox, à l'occasion du World Backup Day ce 31 mars.

Un Belge sur quatre n'effectue jamais de sauvegarde

© iStock

Les Belges ne semblent guère trop se soucier de leurs données personnelles sur leur ordinateur. Environ un sur quatre répond en effet ne jamais effectuer de sauvegardes (backups) et ce, alors que 92 pour cent jugent cela important. Quoi de plus logique donc que de cette enquête, il ressort que pas moins de 46 pour cent des personnes interrogées ont déjà perdu des données, et un Belge sur dix en a même perdu plus d'une fois.

Au niveau du backup des smartphones, Merak évoque également des "résultats inquiétants". Six répondants sur dix indiquent ne pas savoir comment effectuer un backup de leur smartphone. Sur ce plan, l'on enregistre une différence étonnante entre les hommes et les femmes: 40 pour cent des hommes déclarent savoir comment faire contre 26 pour cent des femmes.

"Le risque d'égarer un GSM ou un smartphone est nettement plus grand que de perdre un ordinateur portable ou de bureau. Pourtant, l'on sauvegarde davantage ces derniers", explique Nicolas Uyttenhove de Merak. "Il est dès lors frappant d'observer que quatre personnes sur dix indiquent qu'ils seraient consternés s'ils perdaient les données contenues sur leur GSM ou smartphone."

Il n'y a pas que les particuliers qui ne se préoccupent pas assez de leurs données, les entreprises aussi, apprend-on. C'est ainsi que 40 pour cent des entreprises n'effectuent pas de backup quotidien et courent ainsi le risque de perdre des données. C'est souvent dû à une politique de sauvegardes peu claire, voire inexistante en leur sein. (Belga/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires