Un bain ICT belge pour les universités congolaises

13/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 12/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Les universités francophones et flamandes lancent un programme au Congo, qui devrait ouvrir la voie numérique aux 7 universités locales.

La Belgique, tout au moins ses universités, tente de jouer un rôle important dans le désenclavement numérique des universités congolaises. En lançant le projet 'UniversiTIC-Congo', nos universités entendent en fixer les principes de base. Le projet a été mis sur rail, hier, par un atelier destiné aux responsables des universités congolaises. Ses initateurs sont la Vlaamse Interuniversitaire Raad - Universitaire Ontwikkelingssamenwerking (VLIR - UOS) et la Commission universitaire pour le Développement - Conseil interuniversitaire francophone de Belgique (CUD). Le projet est soutenu par le ministre à la collaboration au développement, Armand De Decker."L'objectif premier d'UniversiTIC-Congo s'inscrit dans la durée", indiquent ses initiateurs. "Voilà pourquoi il n'y aura ni financement de matériel informatique ni formation directe d'étudiants à la fonction d'informaticien. Il s'agit d'un programme de support de l'institution universitaire dans son ensemble." Cela s'effectuera concrètement par la connexion des 7 universités à l'internet, le développement d'un intranet interfacultaire, la formation de tous les membres du personnel universitaire, la création d'un site web et la formation de webmaîtres, la disponibilité de pools d'ordinateurs accessibles aux étudiants, l'installation d'une plate-forme pédagogique, d'un système de gestion des inscriptions et de la comptabilité, de serveurs mail internes, de dispositifs de sécurité, etc.La première étape sera la connexion à l'internet. Comme les universités de Lubumbashi et de Kinshasa ont déjà franchi ce cap, elles serviront d'endroits pilotes pour les prochaines étapes du projet.

Nos partenaires