Un avantage fiscal permet à HPE et à HP Inc de réaliser de meilleurs chiffres trimestriels que prévu

23/02/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Datanews

Tant Hewlett Packard Enterprise que HP Inc enregistrent de meilleurs résultats trimestriels qu'attendu et ce, grâce notamment aux... impôts.

Un avantage fiscal permet à HPE et à HP Inc de réaliser de meilleurs chiffres trimestriels que prévu

© web

HPE doit ses meilleurs chiffres notamment à un cadeau fiscal et à ses efforts permanents de réduire ses coûts et ses emplois. L'action HPE a crû de 12 pour cent dans les négociations d'après clôture pour s'inscrire à 18,39 dollars.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a augmenté jusqu'à atteindre 7,7 milliards de dollars, soit nettement plus que les 7,1 milliards attendus. Le résultat net d'1,5 milliard de dollars a été de 490 pour cent supérieur aux 300 millions de dollars réalisés au premier trimestre de 2017.

Les apports de l'Hybrid IT (centre de données et nuage) ont été de 6,3 milliards de dollars, en hausse de 10 pour cent. Les apports d'exploitation ont eux grimpé de 11 pour cent, tandis que l'activité de stockage a augmenté de 24 pour cent, et celle des réseaux pour centres de données a progressé de 27 pour cent.

L'Intelligent Edge, telles les solutions pour l'IoT et le sans fil, a enregistré une hausse de 9 pour cent de son chiffre d'affaires à 620 millions de dollars. Quant au chiffre d'affaires des produits Aruba, il a crû de 9 pour cent, pendant que les services sur Aruba augmentaient de 6 pour cent.

Enfin, le chiffre d'affaires des Financial Services s'est établi à 888 millions de dollars, en hausse de 8 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente.

HP Inc.

HP Inc, qui se focalise sur des appareils tels les PC et les imprimantes, a vu le trimestre dernier son bénéfice net passer de 611 millions de dollars à 1,94 milliard. Cette hausse est due à un avantage fiscal unique d'une valeur d'1,03 milliard de dollars. Le chiffre d'affaires total s'est établi à 14,52 milliards de dollars, en hausse de 14,5 pour cent.

La division Personal Systems, qui représente quasiment deux tiers du chiffre d'affaires total, a crû de quelque 15 pour cent à 9,44 milliards de dollars. Selon l'agence Reuters, l'attente des analystes était de 8,5 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires tiré des imprimantes a progressé de 13,7 pour cent à 5,08 milliards de dollars, alors que les analystes prévoyaient 4,76 milliards de dollars. L'entreprise entre-temps aussi entériné le rachat de la division impression de Samsung.

En collaboration avec Dutch IT Channel.

Nos partenaires