Un analyste américain table sur la vente d'1,5 million d'iPad Mini durant le week-end de lancement

02/11/12 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Datanews

C'est ce vendredi que l'iPad Mini a été mis en vente. Gene Munster, analyste auprès du cabinet américain Piper Jaffray, s'attend à ce qu'Apple en écoule ce week-end 1 à 1,5 million d'exemplaires, ce qui n'est pas impressionnant d'après les normes Apple.

Un analyste américain table sur la vente d'1,5 million d'iPad Mini durant le week-end de lancement

C'est ce vendredi que l'iPad Mini a été mis en vente. Gene Munster, analyste auprès du cabinet américain Piper Jaffray, s'attend à ce qu'Apple en écoule ce week-end 1 à 1,5 million d'exemplaires, ce qui n'est pas impressionnant d'après les normes Apple.

De la troisième génération de l'iPad, Apple en avait par exemple commercialisé 3 millions d'unités lors du week-end d'ouverture. Néanmoins, l'iPad Mini est disponible dans davantage de pays que ne l'était l'iPad 3 à ses débuts.

Selon Gene Munster, l'iPad Mini rencontrera moins de succès du fait que le modèle 3G/4G-LTE n'est pas encore en vente et que les utilisateurs ne sont actuellement pas encore massivement devenus des adeptes des tablettes plus petites - seuls 20 à 25 pour cent des propriétaires de tablettes disposeraient aujourd'hui d'une variante plus compacte. A la longue, les consommateurs en distingueront cependant les avantages, estime Munster.

A première vue, l'analyste semble avoir raison: l'iPad Mini ne déclenche en effet pas la folie. Selon le journal De Standaard, il n'y a pas eu de ruée ce matin dans pas mal de magasins belges, et l'agence Reuters signale que les gens ne se sont pas précipités en masse non plus dans les Apple Stores de Londres, New York, de la Floride, du Maryland, de l'Ohio, de Buffalo, Sydney, Tokyo et Séoul. Une fois n'est pas coutume...

Nos partenaires