Un air de déjà-vu sur le Thalys

11/01/10 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

"Je dois réinitialiser l'ordinateur", annonça le conducteur du train. Non pas une fois, mais deux, trois, quatre fois durant le trajet entre Anvers et Amsterdam à bord du Thalys.

"Je dois réinitialiser l'ordinateur", annonça le conducteur du train. Non pas une fois, mais deux, trois, quatre fois durant le trajet entre Anvers et Amsterdam à bord du Thalys.

Ce train à grande vitesse s'est donc arrêté, l'ordinateur a été relancé, et le TGV s'est alors remis péniblement en marche. Jusqu'au prochain arrêt dans une toute petite gare. "Juste une petite minute, chers voyageurs, le temps de redémarrer ce sacré ordinateur." Et bien non, le brave homme n'était pas en train de faire une réussite sur sa machine. Pourtant, la patience des usagers du Thalys était soumise à rude épreuve. Avec le train, vous y seriez déjà, disent-ils...

Vous avez déjà connu cela? Cette sensation de déjà-vu. Selon le dictionnaire, le déjà-vu est 'une expérience où la confrontation avec quelque chose éveille en nous l'impression d'avoir déjà vécu une situation semblable'. Cela nous est évidemment à tous déjà arrivé, peut-être même des centaines de fois, de devoir relancer notre ordinateur. Du pur agacement. Cela prend en effet toujours quelques minutes avant d'être à nouveau opérationnel. Je connais aussi quelqu'un, dont la toute nouvelle voiture s'arrêtait chaque fois en raison d'une panne de son ordinateur de bord. 'Juste le temps de réinitialiser l'ordinateur', criait-il alors aux conducteurs coincés dans la file qu'il avait occasionnée.

Mais le déjà-vu a une seconde signification: 'l'apparition soudaine de la solution à un problème sur lequel on séchait depuis longtemps'. Peut-être serait-il bon de consacrer davantage de temps à tester les solutions logicielles. Un déverminage approfondi préliminaire n'est sans doute pas une mauvaise idée, si l'on recourt à des systèmes informatiques pour le transport. Plus besoin alors du 'service pack' après le lancement. Que l'on fasse fonctionner le système de manière correcte et poussée, avant de le lancer dans le 'train train quotidien'. De cette manière, le déjà-vu pourrait faire progresser les choses, du moins je l'espère.

Nos partenaires