Un afflux de déclarations a provoqué des ratés de Tax-on-web

25/06/12 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Datanews

Compléter sa déclaration d'impôts en ligne via Tax-on-web n'a pas été une partie de plaisir ce week-end. En raison de l'afflux de déclarations, le site web du Service Public Fédéral Finances a été aux prises avec d'importants retards et des problèmes techniques. Régulièrement, les utilisateurs se sont vu éjecter du système au beau milieu de leur déclaration. Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux Het Laatste Nieuws et De Morgen. Le SPF Finances s'attend à davantage de problèmes encore en juillet.

Un afflux de déclarations a provoqué des ratés de Tax-on-web

Compléter sa déclaration d'impôts en ligne via Tax-on-web n'a pas été une partie de plaisir ce week-end. En raison de l'afflux de déclarations, le site web du Service Public Fédéral Finances a été aux prises avec d'importants retards et des problèmes techniques. Régulièrement, les utilisateurs se sont vu éjecter du système au beau milieu de leur déclaration.

Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux Het Laatste Nieuws et De Morgen. Le SPF Finances s'attend à davantage de problèmes encore en juillet. La fin juin correspond traditionnellement à la remise de très nombreuses déclarations fiscales. Pour ce faire, toujours plus de Belges optent pour Tax-on-web. Dimanche soir, 1,437 millions de compatriotes avait déjà rentré leur déclaration par cette voie.

"Cela en fait aujourd'hui déjà 100.000 de plus que l'année dernière", insiste le porte-parole du SPF Finances. Mais en période de pic, le site connaît des difficultés. Tel a été le cas ce week-end encore: le serveur fut souvent inaccessible, et les utilisateurs furent plusieurs fois éjectés du système. "Le seul conseil que je puisse prodiguer, c'est de réessayer encore et encore", ajoute le porte-parole.

Tout comme les mois d'été connaissent les conditions de circulation routière les plus difficiles, les Finances enregistrent aussi des périodes denses. Lors de ces pics, le site Tax-on-web doit parfois traiter une moyenne de 30.000 déclarations par jour. Selon le porte-parole, l'on a déjà mis davantage de serveurs en service, mais cela n'exclut quand même pas certains retards. Une autre période 'rouge' est prévue la semaine du 17 juillet, qui est la date ultime de remise des déclarations électroniques. Quant aux déclarations papier traditionnelles, elles doivent être rentrées pour le 28 juin.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires