UE: 'Les géants technologiques doivent intervenir plus vite contre les messages haineux'

05/12/16 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

La Commission européenne souhaite que les géants technologiques tels Facebook, Twitter, YouTube (de Google) et Microsoft rejettent plus rapidement les messages de haine. Si tel n'est pas le cas, elle prévoira une loi les y obligeant.

UE: 'Les géants technologiques doivent intervenir plus vite contre les messages haineux'

© web

Il y a six mois, les grandes entreprises technologiques agréaient des directives par lesquelles elles promettaient d'intervenir dans les 24 heures en cas de messages haineux et offensants. La Commission européenne ne voit cependant pas suffisamment d'améliorations dans ce domaine.

Selon une étude réalisée par la commissaire européenne de la Justice, Věra Jourová, seuls 40 pour cent des messages postés sont examinés dans les 24 heures. Or après 48 heures, 80 pour cent des messages sont lus.

Si les entreprises technologiques veulent éviter l'application d'une loi les contraignant à intervenir plus rapidement, elles se doivent de mettre tout en oeuvre en vue d'améliorer ces résultats, déclare Jourová au Financial Times. Avec les directives susmentionnées, l'UE entend combattre la radicalisation, les menaces et la discrimination notamment.

Suppression de la propagande terroriste

Les ministres européens de la Justice se réuniront ce jeudi à Bruxelles pour débattre conjointement des résultats de l'étude. Ils discuteront probablement aussi de la mise hors ligne de la 'propagande terroriste' et de la meilleure manière de juger les combattants étrangers.

Nos partenaires