UCB (ré)internalise progressivement son informatique

20/07/10 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Datanews

Avec l'annonce du recrutement prochain d'une quarantaine d'informaticiens, le groupe biopharmaceutique belge UCB envisage une "(ré)internalisation sélective" de fonctions critiques. Employant 9.000 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards EUR, le groupe biopharmaceutique belge UCB a traversé ces dernières années une zone de forte turbulences, qui s'est traduite notamment par plusieurs vagues de licenciements collectifs (notamment 450 personnes en 2008 et une bonne centaine fin 2009).

UCB (ré)internalise progressivement son informatique

Avec l'annonce du recrutement prochain d'une quarantaine d'informaticiens, le groupe biopharmaceutique belge UCB envisage une "(ré)internalisation sélective" de fonctions critiques.

Employant 9.000 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards EUR, le groupe biopharmaceutique belge UCB a traversé ces dernières années une zone de forte turbulences, qui s'est traduite notamment par plusieurs vagues de licenciements collectifs (notamment 450 personnes en 2008 et une bonne centaine fin 2009).

L'informatique avait été pointée du doigt pour son recours intensif à des ressources externes. Au point que le nombre de consultants externes avait atteint 300 personnes, soit autant que le nombre d'informaticiens employés en interne dans le groupe.

Or désormais, le groupe a décidé de procéder à l'engagement de 40 informaticiens, afin "d'assurer par ses propres moyens des fonctions informatiques critiques. Certaines d'entre elles étaient auparavant assurées par des fournisseurs externes et seront sélectivement internalisées", explique Herman De Prins, chief information officer. Les profils recherchés concernent la recherche et le développement, l'infrastructure, les fonctions corporate, l'architecture et les processus ainsi que SAP.

Le mouvement entamé par le groupe biopharma s'inscrit dans une vague de réinternalisation qui touche aujourd'hui déjà le secteur financier, et notamment les groupes ING et BNP Paribas Fortis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires