Ubuntu sur les smartphones

Source: DataNews

Ou sur les 'ordinateurs portables', telle est en teneur le message de Canonical.

Ubuntu sur les smartphones

Ou sur les 'ordinateurs portables', telle est en teneur le message de Canonical.

Canonical, producteur de l'édition Ubuntu Linux, annonce une version conçue pour les smartphones. Destinée aux segments supérieur et inférieur du marché des smartphones, cette édition d'Ubuntu devrait offrir une interface optimale pour faire tourner les applications mobiles, en combinaison avec une fonctionnalité PC complète, lorsqu'elle sera associée à un écran et à un clavier. Dans les deux cas, l'appareil tournra simplement sous Linux, sans qu'une version d'Android par exemple ne soit installée sur le système.

En fait, Canonical présente aussi un système qui crée un ordinateur portable avec lequel il sera possible de téléphoner et qui, le cas échéant, pourra être utilisé comme CPU d'un ordinateur de bureau. Un avantage devrait être que les utilisateurs finaux et les entreprises fassent ainsi tourner le même environnement et donc aussi les mêmes applications tant sur leurs PC desktop que sur leurs 'thin clients' et systèmes mobiles. Canonical affirme être capable d'adapter le graphisme des applications aux possibilités de l'écran (dimensions, résolution, etc.).

Les esprits sceptiques estiment cependant que le monde n'attend pas un nouveau système d'exploitation mobile, parce qu'Android, iOS, Windows Phone 8 et Blackberry 10 comptent manifestement couvrir l'écosystème du marché. Et sans un écosystème de développeurs d'applis, le nouvel environnement Ubuntu n'a aucune chance, entend-on partout. Par contre, Canonical compte clairement sur l'écosystème des créateurs d'applications Ubuntu Linux pour remettre les esprits sceptiques à leur place. Canonical s'attend à ce que l'environnement présenté "soit populaire dans les entreprises, parce qu'un même appareil sécurisé pourrait y remplir toutes les fonctions d'un PC, d'un 'thin client' et d'un téléphone" et ce, avec la même compile d'applications. Canonical signale aussi que ces appareils mobiles bénéficieront de la même protection que celle qui est disponible sur les desktops et les serveurs.

Et Canonical d'aller de l'avant avec son projet 'Ubuntu for Android' permettant de combiner aussi un appareil Android avec un écran et un clavier pour l'utiliser comme un PC Ubuntu Linux.

'Ordinateurs portables' La direction que Canonical semble emprunter en faisant cette annonce, est peut-être moins bizarre que ce que peuvent faire croire des rumeurs à propos de projets d'avenir possibles chez Apple notamment, où l'on évoquerait des 'ordinateurs portables' qui constitueraient véritablement le coeur de systèmes de 'choses' portables. Un signe avant-coureur d'une telle approche serait par exemple une 'montre' qui pourrait afficher des informations en provenance d'un iPhone.

Les esprits critiques qui objectent qu'un appareil 'one size fits all', convenant pour toutes les applications, s'avère abituellement décevant, pourraient se voir rétorquer que ce genre d'ordinateur 'portable' constituera en fin de compte tout simplement le CPU (l'unité centrale de traitement) d'un système qui connaîtra une autre configuration en fonction de l'espace et des moyens disponibles. Entre-temps, il formerait le 'noyau' d'un système équipé de la connectivité 3G/4G/wifi, en combinaison avec un écran de type 'Google glass' et d'un système de saisie virtuel (gestuel), alors qu'au travail ou à la maison, l'appareil noterait automatiquement la disponibilité des écrans (moniteur, téléviseur) et d'autres systèmes de saisie. Même si tout cela est bien entendu encore sujet à spéculations, l'on a déjà dans le passé effectué des tentatives dans ce sens (comme ViA Inc. qui a rendu l'âme en 2001). Le développement de ce genre de systèmes et leur introduction commerciale viable à grande échelle exigera en tout cas le soutien de grands noms dans le secteur ICT.

En savoir plus sur:

Nos partenaires