Uber va collaborer avec la NASA pour pouvoir tester des taxis volants en 2020

08/11/17 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Uber va préparer conjointement avec l'organisation aéronautique NASA un système de contrôle aérien pour taxis volants. Voilà ce qu'a annoncé le responsable du développement des produits chez Uber, Jeff Holden, lors de la conférence technologique Web Summit organisée à Lisbonne.

Uber va collaborer avec la NASA pour pouvoir tester des taxis volants en 2020

© Uber

Holden a fait savoir qu'un taxi volant sera testé à Los Angeles en 2020 déjà, après qu'Uber ait annoncé précédemment vouloir expérimenter également ce genre de taxi à Dallas et à Dubaï. Selon Holden, Uber a conclu un accord 'Space Act' avec la NASA en vue de développer un nouveau système de contrôle aérien destiné à guider parfaitement tout le trafic volant à basse altitude.

Cette initiative fait partie du programme Elevate, par lequel Uber entend utiliser un réseau de taxis volants pour le transport de passagers. Uber avait annoncé ce projet l'année dernière via ce qu'on appelle un white paper. En avril, la firme de taxi avait engagé l'ancien collaborateur de la NASA Mark Moore. Ce dernier a pris en charge le service aérien d'Uber.

Les taxis volants fonctionneraient électriquement, décolleraient et atterriraient à la verticale à la manière d'un hélicoptère et ce, sans émissions nocives et avec un bruitage minimal. Initialement, ils seraient encore commandés par des pilotes, mais devraient devenir autonomes à terme.

Nos partenaires