Uber propose des courses illégales au départ de Zaventem: 'Les autorités doivent intervenir'

15/04/15 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

L'appli de taxi Uber propose des courses au départ de l'aéroport de Zaventem, ce qui est réservé aux seuls taxis officiels. Voilà ce qui ressort d'un courriel qu'Uber a envoyé à ses chauffeurs et que le bloggeur Marcel Sel a dévoilé. Tant la FGTB que l'association nationale des taxis GTL comptent sur l'intervention des autorités.

Uber propose des courses illégales au départ de Zaventem: 'Les autorités doivent intervenir'

© Reuters

'L'on pouvait craindre qu'Uber propose aussi des courses au départ de Zaventem, mais cela n'empêche pas que c'est illégal', déclare Pierre Steenberghen, secrétaire général du Groupement National des Entreprises de Taxi et de Voitures de location avec chauffeur (GTL).

GTL: 'Nous attendons des contrôles d'Uber à Zaventem'

'Nous attendons que le gouvernement flamand intervienne et que des contrôles d'Uber soient effectués à Zaventem, comme cela se fait à Bruxelles. En outre, nous demandons aussi que le secrétaire d'Etat fédéral en charge de la lutte contre la fraude prenne des mesures à l'encontre d'Uber.'

FGTB: 'Nous voulons qu'Uber soit interdit sur tout le territoire'

Sandra Langenus de l'association belge des transports de la FGTB partage cette opinion: 'C'est de l'emploi illégal que nous combattons évidemment. Nous voulons qu'Uber soit interdit sur tout le territoire.'

Si le ministre flamand de la mobilité Ben Weyts n'entreprend pas d'action contre Uber, elle le met en garde contre d'éventuelles actions. 'Mais nous voulons d'abord donner une chance au ministre Weyts. Nous lui demandons de prendre ses responsabilités', déclare-t-elle.

Uber: 'Nous préparons un cadre légal'

Un porte-parole d'Uber indique que 'l'on prépare un cadre légal' et que le service continuera de proposer des courses à Bruxelles et dans son environnement.

Le ministre Weyts n'a pas souhaité réagir.

(Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires