Uber croit en la voiture volante

28/10/16 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Uber pense que nous nous déplacerons à l'avenir à bord de voitures volantes, comme l'avaient prévu The Jetsons dans les années soixante déjà. Ce faisant, la durée de déplacement pourrait être radicalement réduite. Voilà ce qu'écrit l'entreprise de taxi dans un livre blanc ('white paper') publié ce jeudi.

Uber croit en la voiture volante

© Neil Hall/Reuters

Uber estime que les véhicules VTOL (Vertical Take-off and Landing), qui décolleront et atterriront à la verticale, rendront notre vie plus facile dans une dizaine d'années. Ces genres de petits avions devraient être entraînés électriquement et pourraient décoller des plates-formes pour hélicoptères existantes et des toits des parkings. Ils devraient être silencieux et, sur la durée, s'avérer plus économiques que la possession d'une voiture.

De nouvelles règles dans l'espace aérien

Différentes entreprises sont déjà occupées à mettre au point des véhicules VTOL. Le co-fondateur de Google, Larry Page, notamment a créé une start-up dans ce but. Les mini-avions devraient cependant être tolérés dans l'espace aérien par les autorités compétentes, alors que la capacité et la vitesse de recharge des batteries devraient être encore améliorées, et les engins encore gagner en efficience. Il conviendrait également de développer une forme de système de contrôle de la navigation aérienne qui puisse régler le vol de centaines de ces petits avions dans le ciel de chaque ville, fait observer Uber.

L'entreprise souhaite collaborer en vue de lever tous les obstacles à une introduction réussie des véhicules VTOL.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires