Twitter refusée à une rencontre technologique avec Trump 'à cause d'un émoticône Clinton'

15/12/16 à 13:02 - Mise à jour à 13:07

Source: Datanews

Toutes les entreprises technologiques en vue avaient été conviées hier à une réunion chez Donald Trump, à l'exception de Twitter. Cette absence serait due à un émoticône Hillary Clinton rejeté par le réseau social.

Twitter refusée à une rencontre technologique  avec Trump 'à cause d'un émoticône Clinton'

© Reuters

L'absence de Twitter avait de quoi étonner, puisque Trump a beaucoup utilisé le réseau social durant sa campagne et même après les élections, pour atteindre sa base. Selon l'agence de presse Reuters, Trump se serait fâché, après que Twitter lui ait refusé une proposition en octobre. Trump aurait souhaité voir apparaître un émoticône (emoji) spécial à chaque fois que quelqu'un aurait saisi les termes 'Crooked Hillary'.

En contrepartie, l'équipe de campagne de Trump était prête à payer 5 millions de dollars en publicités sur Twitter. Mais le réseau social estima que c'était aller trop loin. 'Nous avons alors expliqué à l'équipe de campagne de Trump que ce qu'elle envisageait de faire sur une plate-forme publique comme la nôtre, était absolument incorrect, incroyablement irréfléchi, voire dangereux', a déclaré une source à Politico.

'Le litige n'est pas la cause de l'absence'

Le porte-parole de Trump a cependant affirmé que ce litige n'était pas la cause de l'absence de Twitter. Parmi les personnes présentes lors de l'entretien avec Trump, il y en avait en effet d'autres avec qui Trump avait connu des problèmes, dont Jeff Bezos (le propriétaire de The Washington Post) et Tim Cook (le directeur d'Apple), lequel avait collecté des fonds pour Clinton.

Hier, le futur président des Etats-Unis a aussi annoncé qu'Elon Musk (Tesla, SpaceX) et Travis Kalanick (Uber) allaient le conseiller. Ce dernier avait pourtant affirmé précédemment qu'il déménagerait en Chine au cas où Trump serait élu.

(ANP/PVL/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires