Twitter postpose sa maintenance... à cause de l'Iran

16/06/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La logique veut que si quelque chose ne marche plus, il faut le réparer. Et si quelque chose menace de tomber en panne, il faut veiller à régler le problème, avant qu'il ne se présente. Mais les choses s'avèrent souvent plus compliquées que cela au niveau des médias sociaux. Prenez par exemple Twitter.

La logique veut que si quelque chose ne marche plus, il faut le réparer. Et si quelque chose menace de tomber en panne, il faut veiller à régler le problème, avant qu'il ne se présente. Mais les choses s'avèrent souvent plus compliquées que cela au niveau des médias sociaux. Prenez par exemple Twitter.

"A critical network upgrade must be performed to ensure continued operation of Twitter", peut-on lire [sur son blog officiel]. En accord avec Twitter, l'entreprise d'hébergement avait planifié cette indispensable maintenance la nuit. Mais le partenaire réseaux NTT America avait un autre avis sur le sujet et a postposé la maintenance jusqu'à 14 heures le lendemain.

Pourquoi? Parce qu'à ce moment, il est 1H30 en... Iran. Selon NTT America, Twitter joue actuellement un rôle de communication si important en Iran qu'il n'est pas possible de prévoir un 'downtime' (déconnexion) en cours de journée. Dans un communiqué posté sur le blog, Biz Stone, fondateur de Twitter, indique que la décision prise par NTT America comporte un risque certain, y compris pour les autres services qu'il propose au niveau mondial. D'un autre côté, cela démontre en suffisance la perspective générale envisagée dans les décisions prises par NTT America. Ne serait-ce d'ailleurs pas cela la raison précise pour laquelle Twitter s'est associé avec ce partenaire?

Nos partenaires